Antoine Labeyrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Labeyrie.
Antoine Labeyrie
Defaut 2.svg
Naissance
Nationalité
Activités
Distinctions
officier de la Légion d'honneur (d)
prix Tycho Brahe (en) () +

Antoine Labeyrie, né à Paris le , est un astronome français, professeur au Collège de France[1], chaire d'astronomie observationnelle, et membre de l'Académie des sciences, section Sciences de l'Univers.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ingénieur diplômé de SupOptique (ESO 65), sa spécialité est l'optique, et plus particulièrement les techniques d'interférométrie. Depuis les années 1970 ses contributions ont été largement reprises puisque presque tous les grands observatoires mondiaux ont maintenant un interféromètre. L'interférométrie permet de combiner la lumière reçue par plusieurs miroirs séparés et donc de disposer virtuellement de l'équivalent d'un miroir plus important.

Il a reçu le prix Beatrice M. Tinsley en 1990, ainsi que le prix Fizeau[2] en 2010. L'astéroïde (8788) Labeyrie porte son nom.

Il est le fils de Jacques Labeyrie (1920-2011), ingénieur, docteur en sciences, assistant de Frédéric Joliot[réf. nécessaire].

Distinction[modifier | modifier le code]

Il est promu au grade d'officier de la Légion d'honneur le 14 juillet 2011.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. BIO
  2. L'Astronomie, octobre 2010, n°32, p.12