Antoine Jeancourt-Galignani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Galignani.
Antoine Jeancourt-Galignani
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Surnom
JeancourtVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

Antoine Jeancourt-Galignani est un dirigeant français de sociétés né le à Paris XVIIe.

Il est président des AGF de 1993 à 2001.

Biographie[modifier | modifier le code]

Antoine Jeancourt-Galignani naît le dans le 17e arrondissement de Paris[1] ; il est parfois surnommé « Jeancourt »[2]. Ancien élève de l'École nationale d'administration (promotion Guy-Desbos, 1956), il est affecté à l'Inspection générale des finances[3], puis devient successivement directeur général adjoint du Crédit agricole[4], directeur général, puis président de la Banque de l'Indochine — rebaptisée Indosuez[5].

En , il est nommé par le gouvernement président des AGF, pour mener à bien leur privatisation[2]. Il est aussi amené à organiser la fusion avec Allianz ; il occupe cette fonction jusqu'en [2]. Il conserve alors toutefois la tête de Gecina[2].

Il est président du comité des rémunérations et des nominations de la Société générale au commencement de l'affaire Kerviel, en [5].

Il s'occupe ensuite de la librairie Galignani, fondée en 1801 rue Vivienne par son ancêtre Giovanni Antonio Galignani (1757-1821), ultérieurement transférée sous les arcades de la rue de Rivoli (no 224), dont il est propriétaire[6].

Enfin, il est président du conseil de surveillance d'Euro Disney jusqu'à sa démission en — date à laquelle il estime devoir « passer la main »[7].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Préface[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Antoine Jeancourt-Galignani », sur whoswho.fr, .
  2. a b c et d Pascale Santi, « Les premiers adieux d'un financier fougueux », sur lemonde.fr, .
  3. Notice BnF.
  4. Pascale Santi, « Profil : Antoine Jeancourt-Galignani », sur lemonde.fr, .
  5. a et b Philippe Mabille, « Le déjeuner de Philippe Mabille : les trois vies d'Antoine Jeancourt-Galignani, banquier, assureur et... libraire », sur latribune.fr, .
  6. FV et Julie Carceller, « Antoine Jeancourt-Galignani, la librairie dans le sang », sur lesechos.fr, .
  7. « Euro Disney : Jeancourt-Galignani démissionne », sur europe1.fr, .

Liens externes[modifier | modifier le code]