Annette Haas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une musicienne image illustrant français
Cet article est une ébauche concernant une musicienne française.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (février 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Haas.
Annette Haas
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalités
Activité
Conjoint
Enfants
Autres informations
Instrument

Annette Haas-Hamburger est une pianiste-concertiste française née en 1912 et morte en 2002. Elle est la première femme du professeur Jean Hamburger (1909-1992), membre de l'Académie française, et la mère de l'architecte Bernard Hamburger (1940-1982) et de l'auteur-compositeur-interprète Michel Berger (1947-1992). Elle est inhumée au cimetière de Montmartre.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est la fille d'un bijoutier genevois d'origine juive qui composait et jouait du violon, et dont l'épouse jouait du piano.

Dans sa jeunesse, elle habite un appartement au-dessus de celui de Francis Poulenc, qu'elle entend jouer et avec qui elle interprète son concerto pour deux pianos. Élève douée de Marguerite Long au conservatoire, elle est aussi la soliste des Concerts Colonne et des Concerts Pasdeloup. Elle interprète Mozart, Chopin et Mendelssohn.

Elle a aussi été la répétitrice des cantatrices Mady Mesplé et Jane Rhodes.

Au début des années 1950, elle crée l'Aurore, une association qui a pour objectif de favoriser la découverte de jeunes talents. Dix ans plus tard, elle est à l'origine de la naissance du conservatoire municipal du 17e arrondissement de Paris et, en 1971, elle fonde le Conservatoire européen de musique de Paris.