Anne d'Autriche (1275-1327)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Anne d'Autriche.

Anne d'Autriche (1275-1327) est la fille aînée d'Albert Ier du Saint-Empire et d'Élisabeth de Tyrol. Elle est membre de la maison des Habsbourg.

Elle est née à Vienne. Elle a pour frères et sœur : un roi de Bohème Rodolphe ; un prétendant à la couronne impériale, Frédéric ; trois ducs d'Autriche, Léopold, Albert, et Othon ; et une reine de Hongrie, Agnès. Ses grands-parents paternels sont l'empereur Rodolphe Ier et sa première épouse Gertrude de Hohenberg. Ses grands-parents maternel sont le duc de Carinthie Meinhard de Goritz et Élisabeth de Bavière, qui fut précédemment reine consort de Germanie.

Premier mariage[modifier | modifier le code]

Anne se marie en 1295 à Graz avec Hermann Ier de Brandebourg dont elle a quatre enfants :

  • Mathilde de Brandebourg (1296-1328), épouse le 5 janvier 1310 Henri II de Schlesien-Glogau
  • Agnès de Brandebourg (1297-1334), épouse Waldemar of Brandenburg (1281–1381), puis en 1319 le duc Otto of Brunswick-Göttingen (1290–1344).
  • Jutta de Brandebourg (1301-1353), épouse le comte Henri VIII de Henneberg
  • Jean V de Brandebourg (1302-1317) qui succède en 1308 à son père

Second mariage[modifier | modifier le code]

Devenue veuve, Anne se remarie avec le duc de Wroclaw Henri VI le Bon. Ils ont trois filles :

Anne décède à Legnica en 1327. En l'absence de descendant mâle, le duché de Wroclaw est incorporé au royaume de Bohème à la mort de son mari intervenu huit ans plus tard.

Note[modifier | modifier le code]