Anna Seward

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anna Seward
Description de l'image Anna Seward 1799.jpg.
Alias
The Swan of Lichfield
Naissance
Eyam, Derbyshire
Décès
Lichfield, Staffordshire
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Profession

Anna Seward, née le à Eyam et morte le à Lichfield, est une poétesse romantique britannique. Elle est souvent surnommée The Swan of Lichfield.

Dès sa petite enfance, elle est considérée comme une enfant précoce et sensible. Elle démontre également un intérêt particulier pour les études. Encouragée par son père, elle parvient à réciter par cœur quelques œuvres de John Milton à l'âge de trois ans. Elle commence par ailleurs à écrire de la poésie dès son plus jeune âge avec l'encouragement de son père, également poète, mais contre la volonté de sa mère. Cependant, son père change d'avis, de peur qu'elle ne devienne une « érudite ». Plus tard, elle est soutenue par le Docteur Erasmus Darwin, qui s'installe à Lichfield en 1756, bien que leur relation était au début complexes et souvent conflictuelle. Parmi ses œuvres figurent The Visions, an Elegy (1764), The Anniversary (1769), Lichfield, an elegy (Mai 1781) ou encore Louisa, A Poetical Novel in Four Epistles (1784)[1],[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Alexander Huber, « Eighteenth-Century Poetry Archive / Authors / Anna Seward », sur www.eighteenthcenturypoetry.org (consulté le 8 mars 2018)
  2. « Corvey CW3 Journal, Anna Seward and the battle of autorship. », (consulté le 8 mars 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]