Andrew Sullivan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Andrew Sullivan

Andrew Michael Sullivan (né le ) est un auteur, éditeur et blogueur. Un ancien rédacteur en chef de The New Republic, il est l'auteur ou l'éditeur de sept livres. Il a été un pionnier du blog politique comme une forme de commentaire politique. Son blog, qui a été lancé en 2000, a été parmi les plus lus et les plus influents en politiques americaine[1]. Il a annoncé sa retraite à partir de blogs en 2015[2].

Sullivan est connu pour son profil personnel et politique inhabituel (séropositif, homosexuel, catholique pratiquant, se décrivant comme un conservateur mais souvent en désaccord avec ces derniers). Il est crédité comme étant parmi les premiers commentateurs de plaider pour le mariage homosexuel et pour permettre aux homosexuels de servir dans l'armée.

Sullivan est né à South Godstone dans le Surrey, dans une famille catholique d'origine irlandaise. Il obtient un bachelor of Arts d'histoire moderne à l'université d'Oxford (Magdalen College), où il a été élu président de la célèbre club de débats, l'Oxford Union. Il part ensuite étudier l'administration publique à l'université Harvard Kennedy School of Government et a écrit plus tard une thèse de doctorat dans le département du gouvernement à Harvard.

Sullivan donne des conférences dans plusieurs grandes universités et organisations civiles du pays et est fréquemment invité à des débats ou journaux télévisés aux États-Unis et en Europe. Né et élevé en Angleterre, il vit aux États-Unis depuis l'âge de 21 ans (1984) et réside actuellement à Washington, D.C. et à Provincetown, Massachusetts. Il est devenu un citoyen américain en 2011.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • 1995 - Virtually Normal: An Argument About Homosexuality. Knopf. (ISBN 0-679-42382-6).
  • 1997 - Same-Sex Marriage Pro & Con: A Reader. Vintage. I (ISBN 0-679-77637-0). First edition
  • 1998 - Love Undetectable: Notes on Friendship, Sex and Survival. Knopf. (ISBN 0-679-45119-6).
  • 2004 - Same-Sex Marriage Pro & Con: A Reader. Vintage. ISBN 1-4000-7866-0. Second edition.
  • 2006 - The Conservative Soul: How We Lost It, How to Get It Back. HarperCollins. (ISBN 0-06-018877-4).
  • 2007 - Intimations Pursued: The Voice of Practice in the Conversation of Michael Oakenshott. Imprint Academic.  (ISBN 978-0-907845-28-7)
  • 2009 - The View From Your Window: The world as seen by readers of one blog. Blurb.com.

Soutien aux candidats à la présidentielle[modifier | modifier le code]

Sullivan fait souvent référence aux soutiens passés qu'il a accordés aux candidats à la présidentielle américaine. Ils sont :

Dans le cas de Kerry, il déclara que son soutien était initialement contre Bush.

Pour l'élection de novembre 2008, Sullivan a indiqué qu'il n'avait pas donné son soutien mais qu'il avait l'intention avant Noël de choisir un favori des deux côtés pour les primaires puis un favori pour la présidentielle l'automne suivant[3]. Les responsables de la campagne d'Hillary Clinton ont considéré Sullivan comme étant anti-Clinton[4].

Source[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Douthat, Ross, « The Influence of Andrew Sullivan », The New York Times.,‎ (lire en ligne)
  2. (en) Paul Farhi, « Andrew Sullivan, blogger extraordinaire, decides that it’s time to stop dishing », The Washington Post,‎ (lire en ligne)
  3. Attention Wikipedia, November 28, 2008
  4. Post-Stephanopoulos Clinton Nugget

Liens externes[modifier | modifier le code]