Andreas Brandhorst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Andreas Brandhorst, né le à Rahden, est un traducteur et un auteur de fantasy et de science-fiction allemand. Il a écrit sous les pseudonymes suivants : Thomas Lockwood et Andreas Weiler.

Biographie[modifier | modifier le code]

Andreas Brandhorst est né en 1956 à Sielhorst, Rahden. Il s'est fait connaître en Allemagne grâce à ses romans du cycle du Kantaki-Universum (Univers Kantaki) et comme auteur des séries Die Terranauten (Les terranautes) et Perry Rhodan.

À la fin des années 1980 et au début des années 1990, il a beaucoup travaillé comme traducteur. Ses traductions les plus connues sont celles des romans du Disque-monde de Terry Pratchett et de la série Star Trek en allemand.

Sa nouvelle Die Planktonfischer (Les pêcheurs de plancton) a obtenu les Prix Kurd-Laßwitz en 1983.

Œuvres[modifier | modifier le code]

(liste non-exhaustive)

Romans[modifier | modifier le code]

  • Kantaki Serie (Cycle de Kantaki)
    • (de) Diamant, 2004
    • Le Métamorphe ((de) Der Metamorph, 2004)
    • La guerre temporelle ((de) Der Zeitkrieg, 2005)
  • Trilogie Im Zeichen der Feuerstraße (Sous le signe de la voie de feu)
    • Sécheresse ((de) Dürre, 1988)
    • Inondation ((de) Flut, 1988)
    • Glace ((de) Eis, 1988)
  • Série Perry Rhodan :
    • Exode des générations ((de) Exodus der Generationen - Perry Rhodan - Lemuria 3, 2004)
    • La sphère des décombres ((de) Die Trümmersphäre - Perry Rhodan - Pan-Thau-Ra 2, 2005)
  • Le parasite du réseau ((de) Der Netzparasit, 1983)
  • Ombres du moi ((de) Schatten des Ichs, 1983)
  • Dans les villes, dans les temples ((de) In den Städten, in den Tempeln, 1984)
    Coécrit avec Horst Pukallus.
  • Avis de tempête sur la Lune ((de) Mondsturmzeit, 1984)
  • La conjuration de Gilgam ((de) Verschwörung auf Gilgam, 1984)
  • La planète des montagnes mobiles ((de) Planet der wandernden Berge, 1985)
  • Le pouvoir des rêves ((de) Die Macht der Träume, 1991)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]