André Tacquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tacquet.
André Tacquet
Description de cette image, également commentée ci-après
Cylindricorum et annularium libri, 1651
Naissance
Anvers Drapeau de la Belgique Belgique
Décès
Anvers Drapeau de la Belgique Belgique
Nationalité brabançonne
Pays de résidence Pays-Bas méridionaux
Profession
Activité principale
Formation
Mathématiques, physique, philosophie et théologie

Compléments

Tacquet fut un des pionniers dans le domaine du calcul infinitésimal.

André Tacquet, né le à Anvers (dans les Pays-Bas méridionaux) et y décédé le est un prêtre jésuite brabançon et mathématicien de renom.

Éléments de biographie[modifier | modifier le code]

Il entre au noviciat des Jésuites le 31 octobre 1629, à Malines. Outre la formation jésuite habituelle de philosophie et théologie, suivie de l'ordination sacerdotale le 21 mars 1643 (à Louvain), il étudie les mathématiques, la physique et la logique à l'université de Louvain.A la fameuse école de mathématiques d'Anvers il a pour professeur Grégoire de Saint-Vincent. Lorqu'il enseigne à Louvain, en 1644, il y a comme élève Ferdinand Verbiest, plus tard missionnaire en Chine et mathématicien à la cour impériale.

Page de titre de son Elementa Geometriae...

Tacquet est un des pionniers dans le domaine du calcul infinitésimal, ensuite développé par John Wallis.

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Un cratère lunaire porte son nom.

Écrits[modifier | modifier le code]

  • Opera Omnia Cylindricorum et Annularium, Anvers, 1651.
  • Elementa Geometriae, Anvers, 1654. Le livre fut utilisé comme manuel scolaire à travers toute l'Europe durant les XVIIe et XVIIIe siècles, et traduit en italien et anglais.
  • Arithmetica Theoria et Praxis, Louvain, 1656. texte intégral Le livre fut utilisé comme manuel scolaire à travers toute l'Europe durant les XVIIe et XVIIIe siècles, et traduit en italien et anglais.
  • Cylindricorum et annularium liber V, Anvers, 1659. texte intégral
  • Elementa Euclideae, geometriae, Amsterdam, 1725. texte intégral

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • George Bishop: Jesuit pioneers of Modern science and Mathematics, Anand (India), Gujarat Sahitya Prakash, 2005, 246pp.

Liens externes[modifier | modifier le code]