André Poppe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
André Poppe
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Nationalité
Équipes professionnelles
1966 Solo-Superia
1966-1970 Mann-Grundig
1971 Hertekamp-Magniflex
1972 Van Cauter-Magniflex-de Gribaldy

André Poppe (né le à Saint-Nicolas dans la province de Flandre-Orientale en Belgique) est un coureur cycliste belge, professionnel entre 1966 et 1972.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lors de l'avant-dernière étape du Tour de France 1968, André Poppe prend part à une échappée au long cours, qui lui permet d'être leader virtuel de la course, au grand dam de Félix Lévitan, président de la FICP et patron de la compétition. Menaçant de supprimer toutes les primes, il enjoint au peloton de rouler sur les fugueurs et d'empêcher un coureur anonyme de s'emparer du maillot jaune à la veille de l'arrivée, ce qui fut fait[1],[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

  • 1968 : 14e, vainqueur de la 3ea étape (contre-la-montre par équipes)
  • 1969 : 33e
  • 1970 : 54e
  • 1972 : hors délais (7e étape)

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Brunel, « Un Tour "moral" et désenchanté », L'Équipe, no 22994,‎ , p. 13
  2. (es) Juan Plans, « La batuta de Goddet puso remedio a la situación », Mundo Deportivo, no 13943,‎ , p. 17-18 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]