André Michel (compositeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
André Michel

Naissance
Briançon (Hautes-Alpes)
Décès (à 92 ans)
Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne)
Activité principale Compositeur, écrivain, psychanalyste
Style
Activités annexes enseignant, pianiste, essayiste, poète
Enseignement Lycée Michelet de Vanves, CNSMDP

André Michel est un compositeur, écrivain et psychanalyste français, né le à Briançon (Hautes-Alpes) et mort le à Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

André Michel a été professeur au lycée Michelet de Vanves, ainsi que président de jury au Conservatoire national supérieur de musique de Paris en 1988. Il était spécialiste de psychanalyse appliquée.

Il a publié de nombreux ouvrages, notamment une Psychanalyse de la musique[2] et a aussi édité les ouvrages et le journal de son maître Paul Jury (1878-1953), prêtre et psychanalyste freudien.

Il a été marié à Claude Chauvet, résistante française, de 1955 à 1967. Ils ont eu ensemble une fille prénommé Hélène[3].

Sélection de publications[modifier | modifier le code]

  • Paul Jury, Ceci est mon corps, ceci est mon sang?, édité par André Michel, 1963.
  • Paul Jury, Il est mort et ressuscité…, édité par André Michel, 1964.
  • Paul Jury, Les débuts de l’évangile ou Les quatre légendes de Jean-Baptiste, édité par André Michel, 1964.
  • La Sirène dans l'élément musical, suivi de : Qui est André Michel?, éditions de la Diaspora française, Paris, 1970.
  • Vingt ans de divorce, 1951-1973, Gentilly, 1973.
  • Portraits de famille, Gentilly, 1976-1987.
  • Portraits d'amis, Gentilly, 1977-1987.
  • Déchants et méchants, Gentilly, 1979.
  • Psychanalyse de la musique, PUF, Paris, rééd. 1984.
  • Psychanalyse freudienne du fait musical, Gentilly, 1991.
  • Décroire, fondement d'un rationalisme psychanalytique, Gentilly, 1992.
  • En liberté dans cette cage, en cage dans cette liberté, journal d'un étudiant contraint au S.T.O. en Allemagne, -, Gentilly, 1995.
  • La Jeune Fille et la Mort, d'après le récit de Claude Michel, née Chauvet, déportée de la Résistance française, souvenirs des camps de concentration de Ravensbrück et Zwodau, Gentilly, 1995.
  • Mes moires, Gentilly, 1995.
  • Guides de haute musique, Gentilly, 1996.
  • De l'entrée en psychanalyse à l'exploration des structures verbales, Gentilly, 1997.
  • Poèmes, Gentilly, 2000.
  • Opinion sur rue, Gentilly, 2002.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]