André Legrand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Legrand.
André Legrand
Biographie
Profession Professeur des universités
Président de l’université Paris-X
Autres présidences

André Legrand est un juriste et universitaire français, spécialiste en droit public. Il a été président de l'université Paris-X de 1998 à 2003, 1er vice-président de la Conférence des chefs d'établissements de l'enseignement supérieur de 1998 à 2002 et recteur d'académies.

Biographie[modifier | modifier le code]

Etudes et début de carrière[modifier | modifier le code]

En 1970, il est reçu à l'agrégation de droit public et devient professeur des universités à l'université de Lille[1].

En 1980, il quitte Lille pour prendre la direction du Centre Juridique d'Etudes Française de l'Université de la Sarre[1]. Il se spécialise notamment dans le droit de l'Education et le droit comparé franco-allemand, ainsi que le droit comparé des religions.

Rectorat d'académie[modifier | modifier le code]

En 1981, il est nommé par le gouvernement recteur de l'académie de Limoges[1].

En 1984, il est muté à l'académie de Rennes[1].

En 1989, il est nommé à la tête de la direction des lycées et collèges au ministère de l'Éducation nationale, puis en 1992 à celle des écoles.

Présidence de l'université Paris-X[modifier | modifier le code]

En 1993, il quitte ses fonctions au ministère de l'Éducation nationale pour rejoindre l'université Paris-X où il est professeur au Centre de recherches et d'études sur les droits fondamentaux (CREDOF).

En 1998, il est élu président de l'université et succède à Michel Imberty. Il entame alors un mandat de 5 ans.

La même année, il est élu 1er vice-président de la Conférence des chefs d'établissements de l'enseignement supérieur pour un mandat de 2 ans.

En 2003 il quitte ses fonctions à la présidence et devient professeur invité à l’université de Potsdam jusqu'en 2007.

En 2008 il entre en retraite et devient professeur émérite, professeur associé du CREDOF[2]. Il est également président honoraire de l'université Paris-X.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Le droit public, La Documentation Française, 2009, (ISBN 2-11-007738-7)
  • Code de l’éducation, Lexis-Nexis, 2008, (ISBN 2-7110-0930-0)
  • L'Ecole dans son droit, Michel Houdiard (coll. Les Sens du Droit), 2006, (ISBN 2-912673-55-0)
  • Les contrats et le système éducatif (préface), Éditions L'Harmattan, 2004, (ISBN 2-7475-5916-5)
  • Initiation au droit public, La documentation Française, 2003, (ISBN 2-11-005403-4)
  • LE SYSTEME E. L'école, des réformes en projets, Denoël (Éditions), 1994, (ISBN 2-207-24183-1)
  • L’ombudsman scandinave : études comparées sur le contrôle de l’administration, LGDJ, 1970, ASIN B0000DLX4J,
  • La méthode des réformes, in Les réformes territoriales en Europe du Nord-Ouest, Ed. CNRS, 1981.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Notice biographique »
  2. Sylvie Le Grand, La Laïcité en question: Religion, État et société en France et en Allemagne du 18e siècleà nos jours, Presses Univ. Septentrion, (ISBN 9782757400333, lire en ligne)
  3. « Encore un "docteur honoris causa" nanterrien à Potsdam : André Legrand ! »NEWSLETTER, Université Paris Ouest-Nanterre-La Défense, 13 février 2009, consulté sur acfa-paris.wikispaces.com le 2 décembre 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]