André Delons

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
André Delons
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 31 ans)
Nationalité
Activités
Père-Lachaise - Division 90 - Delons 02.jpg

Plaque commémorative au cimetière du Père-Lachaise.

André Delons est un écrivain, poète et critique de cinéma français, né le au Vésinet (Yvelines) et mort en mai 1940 à Dunkerque (Pas-de-Calais).

Biographie[modifier | modifier le code]

André Delons rencontre le groupe Le Grand Jeu, créé et animé par René Daumal, Roger Gilbert-Lecomte, Roger Vailland et Robert Meyrat, à la fin de l'année 1928. Il publie deux textes dans le troisième numéro de la revue du même nom. Il collabore également à Bifur et à La Revue du cinéma.

Pour Les Cahiers du Sud, il dirige un numéro spécial consacré au peintre Joseph Sima.

Cousin de l'artiste-peintre Jacqueline Lamba, il lui fait découvrir la production littéraire des surréalistes et notamment celle d'André Breton avec le récit Nadja. Ce livre est à l'origine du désir et de la volonté de Jacqueline Lamba d'en connaître l'auteur[1] ; en août 1934, Jacqueline Lamba épouse André Breton.

André Delons disparaît en mer au cours de la bataille de Dunkerque, à la fin du mois de .

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Poèmes, 1927-1933 (1986)
  • Au carrefour du Grand Jeu et du surréalisme : textes polémiques et artistiques (1988)
  • Chroniques des films perdus : écrits de cinéma, 1928-1933 (1995)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mark Polizzotti, André Breton, Gallimard, 1995, page 459 (ISBN 2070732983)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Les Eaux noires, film de Nicolas Droin et Prosper Hillairet, avec la participation de Simone Delons et Catherine Delons, 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :