André Boudrias

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
André Boudrias
Nationalité Drapeau du Canada Canada
Naissance ,
Montréal (Québec)
Décès ,
Whistler (Colombie-Britannique)
Joueur décédé
Position Centre
Tirait de la droite
A joué pour LNH
Canadiens de Montréal
North Stars du Minnesota
Black Hawks de Chicago
Blues de Saint-Louis
Canucks de Vancouver
AMH
Nordiques de Québec
LAH
As de Québec
Carrière pro. 1964-1978

André Gaston Boudrias (né le à Montréal dans la province de Québec au Canada et mort le à Whistler dans la province de la Colombie-Britannique au Canada) est un joueur canadien de hockey sur glace professionnel[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Boudrias est signé très tôt par les Canadiens de Montréal, sa ville natale, et devient un membre du Canadien Junior de 1961 à 1964 [2]. Il remporte à deux reprises le titre de meilleur pointeur des Canadiens juniors notamment lors de la sélection de 1963-1964 [3], composée du futur membre du Temple de la renommée Yvan Cournoyer, de Jacques Lemaire et de Serge Savard. Il connait un début de carrière explosif dans la Ligue nationale de hockey (LNH) lors d'une série de quatre matchs au cours de la saison 1963-1964, amassant 4 aides et 5 points[4].

Devenu professionnel en 1964, Boudrias devait offrir un bel avenir aux Canadiens, mais sa carrière ne décolle pas au contraire de ses anciens coéquipiers comme Cournoyer. Il ne joue que trois matchs de la LNH au cours des trois saisons suivantes, enregistrant une seule passe.

Cependant, l’extension de la LNH en 1967 s’avère être une grande opportunité pour des joueurs comme Boudrias, et il est envoyé aux North Stars du Minnesota le jour du repêchage d’expansion de 1967 [4]. En 1967-1968, il connait une excellente saison recrue, menant les North Stars avec 35 aides et terminant deuxième aux points avec 53 points lors de la saison inaugurale. Cependant, il aura du mal la saison suivante, ne marquant que 13 points en 53 matches. Lui et Mike McMahon sont envoyés au Black Hawks de Chicago en échange de Tom Reid et Bill Orban le [4]. Il réalise une bonne fin de saison à Chicago, mais est récupéré par les Blues de Saint-Louis lors du repêchage intra-ligue. Boudrias subie une autre saison décevante à Saint-Louis, puisqu'il n'inscrit que 3 buts en 50 matchs et est rétrogradé en ligue mineure pendant 19 matchs. Cependant, il marque 6 points en 14 matchs pour aider les Blues à se rendre à la finale de la Coupe Stanley, où l'équipe échoue face au célèbre but de Bobby Orr.

La carrière de Boudrias s'est accélérée lorsqu'il est sélectionné pour l’agrandissement des Canucks de Vancouver pour la saison 1970-1971[2]. Il devient rapidement le meilleur joueur offensif de l'équipe [3], menant l'équipe avec un record en carrière de 66 points. En fin de compte, il est le meilleur buteur de l'équipe lors de leur quatre premières saisons et se fait devancer par Bobby Schmautz d’un point l’année suivante.

À Vancouver, Boudrias hérite du surnom de « Superpest » pour son excellent patinage et ses qualités en récupération du palet. Il devient rapidement l'un des joueurs les plus populaires et les plus identifiables de la jeune franchise et la première vraie star offensive dans l'histoire de l'équipe.

Boudrias établit des records de franchise pour les aides et les points pour la saison 1973-1974, et bats ses deux propres records la saison suivante. Ses 62 assistances de 1975 sont restées le record de la franchise pendant plus de trois décennies jusqu'à ce qu'il soit battu par Henrik Sedin en 2006-2007. Il aide Vancouver à disputer sa première participation aux séries éliminatoires en 1975, le seul joueur encore présent de l'équipe inaugurale de 1970.

Boudrias est nommé capitaine de l'équipe pour la saison 1975-1976, mais il réalise sa plus mauvaise performance en tant que Canuck, terminant avec seulement 7 buts et 38 points, étant de plus en plus utilisé dans un rôle défensif.

Ayant dépassé la trentaine et avec une carrière en déclin dans la LNH, Boudrias quitte les Canucks après la saison 1975-1976 pour revenir plus près de chez lui, en signant avec les Nordiques de la Association mondiale de hockey (AMH) au Québec. Il réalise encore deux autres bonnes saisons, aidant les Nordiques à remporter le championnat de l'AMH avec une solide performance en séries éliminatoires en 1977, avant de prendre sa retraite en 1978.

Boudrias a terminé sa carrière dans la LNH avec 151 buts et 340 passes pour 491 points en 662 matchs, avec seulement 216 minutes de pénalité. Il a également marqué 22 buts et 48 passes pour 70 points en 140 matchs de l'AMH [4].

Carrière encadrement[modifier | modifier le code]

Après sa carrière, Boudrias deviendra l'un des recruteurs sportifs les plus respectés du jeu pour les Canadiens de Montréal et le Devils du New Jersey. Grâce à son rôle de recruteur, il a ainsi participé à la construction des effectifs qui ont remporté la Coupe Stanley en 1986 et 1993 pour les Canadiens et en 2000 et 2003 pour les Devils [3]. En effet, après plusieurs années à Montréal il est congédié et rejoint le New Jersey à l'été 1994 avec le directeur général Serge Savard.

André Boudrias meurt le à l'âge de 75 ans à Whistler en Colombie-Britannique[5],[6].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir Statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[7]
Saison Équipe Ligue Saison régulière Séries éliminatoires
PJ  B   A  Pts Pun PJ  B   A  Pts Pun
1961-1962 Canadien junior de Montréal AHO 50 34 63 97 0 - - - - -
1962-1963 Canadien junior de Montréal AHO 50 12 43 55 0 - - - - -
1963-1964 Canadien junior de Montréal AHO 55 38 97 135 0 - - - - -
1963-1964 Canadiens de Montréal LNH 4 1 4 5 2 - - - - -
1964-1965 As de Québec LAH 14 4 9 13 43 - - - - -
1964-1965 Canadiens de Montréal LNH 1 0 0 0 2 - - - - -
1965-1966 As de Québec LAH 1 2 0 2 0 - - - - -
1966-1967 Canadiens de Montréal LNH 2 0 1 1 0 - - - - -
1967-1968 North Stars du Minnesota LNH 74 18 35 53 42 14 3 6 9 8
1968-1969 North Stars du Minnesota LNH 53 4 9 13 6 - - - - -
1968-1969 Black Hawks de Chicago LNH 20 4 10 14 4 - - - - -
1969-1970 Blues de Saint-Louis LNH 50 3 14 17 20 14 2 4 6 4
1970-1971 Canucks de Vancouver LNH 77 25 41 66 16 - - - - -
1971-1972 Canucks de Vancouver LNH 78 27 34 61 16 - - - - -
1972-1973 Canucks de Vancouver LNH 77 30 40 70 24 - - - - -
1973-1974 Canucks de Vancouver LNH 78 16 59 75 18 - - - - -
1974-1975 Canucks de Vancouver LNH 77 16 62 78 46 5 1 0 1 0
1975-1976 Canucks de Vancouver LNH 71 7 31 38 10 1 0 0 0 0
1976-1977 Nordiques de Québec AMH 74 12 31 43 12 17 3 12 15 6
1977-1978 Nordiques de Québec AMH 66 10 17 27 22 11 0 2 2 4
Totaux LNH 662 151 340 491 216 34 6 10 16 12
Totaux AMH 140 22 48 70 34 28 3 14 17 10

Références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « André Boudrias » (voir la liste des auteurs).
  1. (en) « André Boudrias », sur Eliteprospects.com
  2. a et b « André Boudrias 1943 à 2019 : un homme aux multiples talents », sur jourdanldemontréal.com (consulté le 7 février 2019)
  3. a b et c « Andre Boudrias est déccédé », sur jourdanldemontréal.com (consulté le 8 février 2019)
  4. a b c et d « L'ancien joueur et DG adjoint du CH André Boudrias s'éteint », sur lapresse.ca (consulté le 7 février 2019)
  5. « André Boudrias est décédé », sur Le Journal de Montréal, (consulté le 6 février 2019)
  6. (en) « Canadiens mourn the loss of André Boudrias », sur NHL, (consulté le 6 février 2019)
  7. (en) « André Boudrias hockey statistics & profile », sur The Internet Hockey Database .