Alnif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alnif
ⴰⵍⵏⵉⴼ
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Drâa-Tafilalet
Province Tinghir
Code postal 52452
Démographie
Population 20 175 hab. (2004[1])
Population de l'agglomération 3 072 hab. (2004[1])
Géographie
Coordonnées 31° 06′ 42″ N 5° 10′ 13″ O / 31.11167, -5.1702831° 06′ 42″ Nord 5° 10′ 13″ Ouest / 31.11167, -5.17028
Altitude 882 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte administrative du Maroc
City locator 14.svg
Alnif

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte topographique du Maroc
City locator 14.svg
Alnif

Alnif (en tamazight ⴰⵍⵏⵉⴼ, en arabe : ألنيف) est une commune rurale de la province de Tinghir, dans la région de Drâa-Tafilalet, au Maroc. Elle a pour chef-lieu une ville du même nom.

Les habitants sont nommés les alnifiens.

Géographie[modifier | modifier le code]

Alnif se situe à l'intérieur d'une oasis entre Ouarzazate et Errachidia, entre le massif de l'Atlas et le Sahara. En dehors des palmeraies qui entourent le centre urbain, les paysages de la région sont désertiques avec leur ergs, regs et hamadas.

Aux alentours de la ville d'Alnif se trouvent les villages de H'ssyia, de Ksar Ammar, Maghnia, Achbarou, Ksar Azekour, Ksar Toughza, Aït Sarroud, Amgan, Mimarighen, Boudib, Aït Lahbib, Tabourigte, Taalaltte, Ait Zagane, Aït ben Saïd

Histoire[modifier | modifier le code]

Alnif dépend de la province de Tinghir depuis 2009, région du Drâa-Tafilalet et faisait auparavant partie de la province de Meknès-Tafilalet, puis Souss-Massa-Drâa à compter de 2015

Population[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

De 1994 à 2014, la population de la commune est passée de 19 023 à 42 639 habitants. En 2014, son centre urbain en comportait 4 728 (Recensement 2014).

Groupes ethniques[modifier | modifier le code]

Les habitants d'Alnif représentent un cocktail de tribus Amazigh, on y trouve majoritairement les aït Atta, ensuite les Imalouane, les Chorafas et les Almoravides. Ces tribus cohabitent.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b [PDF] Haut-commissariat au Plan, « Recensement général de la population et de l'habitat de 2004 », sur www.lavieeco.com (consulté le 3 décembre 2011)