Allu Arjun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Allu Arjun
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Allu Aravind (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Allu Sirish (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Aryan Allu (d)
Arha Allu (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Distinctions
Films notables
Filmographie d'Allu Arjun (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Allu Arjun (né le à Chennai en Inde) est un acteur de cinéma indien qui travaille principalement dans le cinéma télougou[1]. Connu par ses danses, il remporte cinq Filmfare Awards South et trois Nandi Awards[2],[3].

Après son début dans Gangotri (en) (2003), Allu est apparu dans Arya (en) (2004) réalisé par Sukumar (en), ce qui lui vaut le prix spécial du jury Nandi (en)[4]. Dans les années suivantes, il joue dans des films tels que Bunny (en) (2005), Happy (en) (2006) et Desamuduru (en) (2007).

Allu a remporté son premier Filmfare Award du meilleur acteur pour son film Parugu (2008)[5]. Ses films consécutifs, Arya 2 (2009), Vedam (en) (2010), Varudu (2010) et Badrinath (en) (2011) n'ont pas réussi à atteindre le box-office[6],[7]. Son rôle dans Rudhramadevi (en) (2015) en tant que Gona Ganna Reddy lui a permis d'obtenir le Filmfare Award du meilleur second rôle masculin et le Nandi Award du meilleur acteur[8],[9].

Par la suite, des films comme Race Gurram (2014), Sarrainodu (2016) et Duvvada Jagannadham (2017) l'ont ramené sur la voie du succès générant chacun une recette de plus de 100 crores INR (plus d'un milliard de roupies)[10]. Il a collaboré trois fois avec le réalisateur Trivikram Srinivas pour Julayi (2012), S / O Satyamurthy (2015) et Ala Vaikunthapurramuloo (2020). Chaque film est un succès, le dernier rapportant plus de 262 INR au box-office[11].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Allu Arjun est né le [12],[13] dans une famille télougou à Madras (aujourd'hui Chennai). Il est le fils du producteur de cinéma Allu Aravind et de Nirmala[14],[15]. Son grand-père paternel Allu Ramalingaiah est également un acteur de cinéma. Ils sont originaires de Palakollu, situé dans le district Godavari Est dans l’État indien Andhra Pradesh[16].

Allu Arjun est le cadet d'une fratrie de trois. Son frère aîné Venkatesh est un homme d'affaires tandis que son jeune frère Sirish est également un acteur[15]. Sa tante paternelle est mariée à Chiranjeevi. Il est le cousin de Ram Charan, Varun Tej, Sai Dharam Tej et Niharika Konidela, tous acteur/actrices dans le cinéma télougou.

Carrière[modifier | modifier le code]

Les débuts (2001–2008)[modifier | modifier le code]

Après avoir joué comme enfant comédien dans Vijetha et comme danseur dans Daddy, Allu Arjun fait ses débuts en tant qu'adulte dans Gangotri [17]. Il apparaît ensuite dans Arya de Sukumar[18],[19]. Son rôle dans Arya l'a révélé au grand public, lui permettant une première nomination pour le Filmfare Award du meilleur acteur et la victoire du prix spécial du jury lors de la cérémonie de Nandi Awards et de deux CineMAA Awards pour le meilleur acteur et le meilleur acteur selon le jury [20]. Le film a eu un grand succès auprès des critiques et du public [21].

Il joue ensuite dans Bunny de V.V. Vinayak interprétant un étudiant, et les critiques félicitent sa prestation et ses pas de danse [22]. Son film suivant est une histoire d'amour musicale de A. Karunakaran intitulé Happy[23]. Puis il joue le rôle de Bala Govindam dans le film d'action Desamuduru de Puri Jagannadh, un journaliste intrépide qui tombe amoureux d'une femme au passé sombre[24].

Succès confirmé et expérimentation des genres (2008-2013)[modifier | modifier le code]

Allu Arjun (à gauche) sur les décors d'Iddarammayilatho (2013)

Son film suivant est Parugu de Bhaskar, où il joue le rôle de Krishna, un homme insousciant d'Hyderabad qui aide son ami à s'enfuir avec son amour, pour subir ensuite la colère du père de la jeune femme. Le site idlebrain.com écrit : « Allu Arjun est plutôt excellent dans la première partie, son personnage étant dynamique et demandant beaucoup d'énergie. Il porte toute la première partie du film sur ses épaules. Dans la deuxième partie, il excelle dans les scènes émotionnelles. »[25].

Après avoir joué un rôle invité dans Shankar Dada Zindabad, il joue dans le drame d'action psychologique de Sukumar Arya 2. Il incarne le rôle d'Arya, un orphelin qui a des problèmes de comportement dans la mesure où il est consumé par la possessivité envers son ami Ajay, qui ne l'accepte pas. Le journal Sify écrit : « Allu Arjun est plein d'énergie avec un personnage pris dans les tourments de l'amour. Bien qu'il incarne un rôle avec des parts d'ombre, son jeu peut provoquer beaucoup de sympathie de la part du public. Ses danses sont époustouflantes et il excelle dans les scènes émotionnelles »[26]. Le site idlebrain.com écrit : « Allu Arjun est parfait en tant qu'Arya. Son personnage dans le film a les caractéristiques d'un psychotique et il le dépeint parfaitement. Il a brillé dans les scènes émotionnelles de la seconde partie du film. Allu Arjun est probablement le meilleur danseur de l'époque actuelle à Tollywood. C'est la raison pour laquelle il fait apparaître des danses extrêmement difficiles comme fluides et sans effort lors des quatre premières chansons du film. »[27].

Allu joue dans deux films expérimentaux en 2010. Le premier est Varudu de Gunasekhar. Le site Rediff.com écrit : « Allu Arjun a réalisé une performance compétente, effacée quand nécessaire et volatile quand nécessaire. » et déclare : « C'est un bon danseur qui rend justice à son rôle »[28]. Son film suivant est Vedam de Krish.

Par la suite, il reprend un rôle dans un film d'action de VV Vinayak intitulé Badrinath. Il joue le rôle de Badri, un guerrier qui est assigné à la protection d'un sanctuaire de Badrinath par son Guru, à qui il est très fidèle. Le film est resté à l'affiche 50 jours dans 187 cinémas [29].

Après Badrinath, Allu apparaît dans le film Julayi, une comédie d'action sortie en 2012. Il interprète le rôle de Ravindra Narayan, un gamin intelligent mais gâté dont la vie prend une tournure dramatique après qu'il a été le témoin d'un énorme vol de banque. Le Times of India écrit : « Allu Arjun mets en œuvre une interprétation confiante en tant que voyou adorable. C'est un rôle qui lui convient parfaitement et il l'emporte avec un panache caractéristique. Il illumine particulièrement l'écran avec sa danse, réalisant des mouvements plutôt difficiles. »[30]. Il est nominé pour le prix SIIMA du meilleur acteur[réf. nécessaire]. Il joue plus tard dans le thriller d'action Iddarammayilatho de Puri Jagannadh, jouant Sanju Reddy, un guitariste avec un passé sombre. Le Times of India écrit : « Fidèle à son étiquette de « star stylée », Allu Arjun semble plus tendance que jamais. Son personnage de guitariste, qui est un artiste de rue à Barcelone, était à peine esquissé et semble pourtant complètement différent de ses films précédents. Il prouve une fois de plus qu'il est un bon acteur et probablement grâce à la planification méticuleuse du responsable des cascades, il réalise des interprétations parfaites dans toutes les scènes de combat. »[31].

2014 - De nos jours[modifier | modifier le code]

En 2014, il réalise un caméo dans Yevadu de Vamsi Paidipally[32]. Le journal L'Hindou écrit: « Allu Arjun démontre ce qu'un acteur peut faire même dans un rôle très court. En quelques minutes, il fait ressortir son expérience, s'approprie le personnage et réalise une sortie impressionante alors même qu'il perd son identité. » [33] Son prochain film s'intitule Race Gurram de Surender Reddy, dans lequel il joue le rôle d'un gars insouciant. [34] Le journdal indein The Deccan Chronicle écrit: « Allu Arjun vole définitivement la vedette avec sa performance plein d'énergie. Il est doué avec le timing comique et il s'est également beaucoup amélioré en tant qu'acteur. En réalité, il porte le film sur ses épaules. Ses compétences de danseur sont également bien exploitées. » [35] Il remporte son troisième prix du meilleur acteur lors des Filmfare Awards. [36]

Allu produit et joue dans un court métrage du nom de I am That Change (2014) afin de sensibiliser à la responsabilité sociale individuelle. Le film est réalisé par Sukumar puis est projeté dans les salles de l'Andhra Pradesh et du Telangana le 15 août 2014. Il joue dans S / O Satyamurthy de Trivikram Srinivas, qui est sorti au cinéma le 9 avril 2015[37]. Plus tard, il joue dans Rudhramadevi de Guna Sekhar qui est le premier film historique indien en 3D[38],[39]. Pour Rudhramadevi, il remporte le Filmfare Award du meilleur second rôle et devient ainsi le seul acteur à remporter à la fois les Filmfare Awards de meilleur acteur-Telugu et de meilleur second rôle masculin-Telugu. Par la suite il joue dans Sarainodu, dirigé par Boyapati Srinu[40]. En 2016, il collabore pour la troisième fois avec le producteur Dil Raju pour Duvvada Jagannadham.

En 2018, sort un film sous la direction de l'écrivain (devenu réalisateur) Vakkantham Vamsi et qui s'intitule Naa Peru Surya, Naa Illu India. Dans le film, il interprète le rôle d'un soldat de l'armée indienne qui a des problèmes de gestion de la colère[41]. En 2020, son film sous la direction de Trivikram Srinivas, Ala Vaikunthapurramuloo est sorti. La même année, le film sous la direction de Sukumar intitulé Pushpa doit sortir pendant le festival Divali mais le tournage est retardé en raison de la pandémie de Covid-19[42].

Une chanson de rap à son sujet est composée par S. Thaman et interprétée par Roll Rida et Harika Narayan. Les paroles écrites par Roll Rida et The Hyderabad Nawabs retracent le voyage d'Allu Arjun dans le cinéma Télougou[43],[44]. Le clip intitulé « Allu Arjun Rap Song » est sorti sur le label Aditya Music[45],[46].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le , il épouse Sneha Reddy à Hyderabad[47]. Ils ont un fils, Allu Ayaan, et une fille, Allu Arha. En 2016, Allu lance une boîte de nuit nommée 800 Jubilee en collaboration avec M Kitchens et Buffalo Wild Wings[48].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Allu Arjun joue un seul personnage qui a plus de deux noms.
  2. Allu Arjun joue le personnage de Duvvada Jagannadham Sasthri qui a un alter ego DJ.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Forbes 2015 Celeb 100: Mahesh, Kamal, Rajini, Suriya, Rajamouli, Prabhas, Kajal, Shruti make it to list », International Business Times, India Edition,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. (en) « Happy birthday Allu Arjun: Five dance numbers that justify his dancing prowess », Hindustan Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. « Allu Arjun announces three new films, to be helmed by Trivikram, Sukumar, Venu Sriram, on his 36th birthday - Entertainment News, Firstpost », Firstpost,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. « Nandi Film Awards G.O and Results 2004 » [archive du ], APFTVTDC (consulté le )
  5. « 56th Idea Filmfare Awards 2008 South: The winners », The Times of India,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  6. (en) Kavirayani, « Can Ram Charan break the jinx? » [archive du ], Deccan Chronicle, (consulté le )
  7. « అల్లు అర్జున్ కెరీర్‌‌కు 17 ఏళ్ళు.. నువ్వేం హీరో అనే దగ్గర్నుంచి.. » [archive du ], News18 Telugu,‎ (consulté le )
  8. « Winners of the 63rd Britannia Filmfare Awards (South) » [archive du ], filmfare.com (consulté le )
  9. « Nandi Film Awards G.O and Results 2015 » [archive du ], APFTVTDC (consulté le )
  10. (en-US) « Allu Arjun's 'Duvvada Jagannadham' joins Rs 100-crore club » [archive du ], Telangana Today, (consulté le )
  11. Navalka, « Allu Arjun- Trivikram Srinivas combination has given us these blockbuster movies; See list », Republic World, (consulté le )
  12. (en) Shriya Bhasin, « It's Allu Arjun's birthday tomorrow and fans can't keep calm, make #HappyBirthdayAlluArjun trend on top », www.indiatvnews.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. (en) « Allu Arjun's Pushpa poster unveiled on his 37th birthday. See pic », Hindustan Times,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. « Allu Arjun on Ala Vaikunthapurramuloo: Glad to do a lighthearted entertainer after a spate of serious films - Entertainment News, Firstpost », Firstpost,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. a et b Riddhi Adsul, « Allu Arjun's family tree: Know about father Allu Aravind, brother Allu Venkatesh & others », Republic World,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. (en) « Allu Arjun goes rustic! », Deccan Chronicle,‎ (lire en ligne, consulté le )
  17. A. S., « Review: Gangothri » [archive du ], Sify, (consulté le )
  18. « Arya – A cocktail of fun and more fun » [archive du ], IndiaGlitz (consulté le )
  19. « Movie review – Arya » [archive du ], idlebrain.com (consulté le )
  20. « 'Anand' walks away with six Nandi awards », The Hindu,‎ (lire en ligne, consulté le )
  21. a et b « Allu Arjun's favourite film is Arya », The Times of India,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  22. « Movie review – Bunny » [archive du ], idlebrain.com (consulté le )
  23. « Happy – Study of love » [archive du ], IndiaGlitz (consulté le )
  24. « Desamuduru – Allu Arjun is now a macho man » [archive du ], IndiaGlitz (consulté le )
  25. « Telugu Movie review – Parugu » [archive du ], idlebrain.com (consulté le )
  26. « Movie Review : Arya 2 » [archive du ], Sify.com (consulté le )
  27. « Telugu Movie review – Arya 2 » [archive du ], idlebrain.com (consulté le )
  28. « Worth a watch » [archive du ], Rediff.com (consulté le )
  29. « Badrinath completes 50days in 187 theatres » [archive du ], The Times of India (consulté le )
  30. « Julayi movie review: Wallpaper, Story, Trailer at The Times of India » [archive du ], The Times of India (consulté le )
  31. « Iddarammayilatho Telugu movie review highlights » [archive du ], The Times of India (consulté le )
  32. « Allu Arjun and Kajal spotted on the sets » [archive du ], The Times of India, (consulté le )
  33. (en) « Yevadu: Tailored for the masses », The Hindu,‎
  34. « Allu Arjun's Race Gurram shooting started » [archive du ], Oneindia Entertainment, (consulté le )
  35. « Movie review 'Race Gurram': A total paisa vasool flick » [archive du ], Deccan Chronicle, (consulté le )
  36. « Winners list: 62nd Britannia Filmfare Awards (South) » [archive du ], The Times of India, (consulté le )
  37. The Times of India, 23 September 2014 consulté le 31 octobre 2014
  38. « I struggled to produce the short film: Allu Arjun » [archive du ], The Times of India, (consulté le )
  39. (en) « Allu Arjun gets into an action mode for Trivikram's film », The Times of India,‎ (lire en ligne, consulté le )
  40. « Exclusive: Allu Arjun- Boyapati Srinu movie details » [archive du ], iluvcinema.in, (consulté le )
  41. « SEE PIC: Allu Arjuns Na Peru Surya Na Illu India starts rolling » [archive du ] (consulté le )
  42. (en-US) « Allu Arjun shared adorable birthday wish for his wife Allu Sneha Reddy » [archive du ], indvox (consulté le )
  43. (te) « నెట్టింట్లో హల్‌చల్ చేస్తున్న అల్లు అర్జున్ ర్యాప్ సాంగ్.. 'తెలుగోడి స్టైల్‌ మనమేలే బ్రాండ్‌' అంటూ ఇరగదీస్తోంది.. - Allu Arjun rap song circulating on social media »,‎ (consulté le )
  44. « Gratitude forever, says Allu Arjun thanking Team 'Ala Vaikunthapurramuloo' - Telugu News », (consulté le )
  45. « Here is the rap song about Journey of Stylish Star Allu Arjun, watch it », ap7am.com (consulté le )
  46. (te) « చూసారా?: బన్నీ 'ర్యాప్‌ సాంగ్‌' దుమ్ము రేపుతోంది! » (consulté le )
  47. « Allu Arjun's starry wedding » [archive du ], The Times of India (consulté le )
  48. « Allu Arjun into Night Club Business » [archive du ], (consulté le )
  49. Republic World, « Allu Arjun did blink and miss roles in THESE movies before his big debut as the lead », sur Republic World
  50. « Fans remember Bunny's 'Swathi Muthyam' stint » [archive du ], sur Indiaglitz, (consulté le )
  51. « Allu Arjun on the sets of Chiranjeevi's Daddy », The Times of India,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  52. Sashidhar A. S., « Allu Arjun is on top of the world », The Times of India,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  53. « Chiru completes his new film » [archive du ], Sify, (consulté le )
  54. « Happy Movie Review - Study of love » [archive du ], IndiaGlitz, (consulté le )
  55. « 'Desamuduru' set for release in 400 theatres » [archive du ], IndiaGlitz, (consulté le )
  56. « Review : Shankardada Zindabad » [archive du ], Sify, (consulté le )
  57. K. N. Murali Sankar, « Much to choose from for movie goers in May », The Hindu,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  58. « Arya -2 releases on Friday, Premiere today! » [archive du ], Sify, (consulté le )
  59. « Arya, paid Rs 2 crore to play villain? » [archive du ], Sify, (consulté le )
  60. « Allu Arjun eyes the Kollywood market » [archive du ], Sify, (consulté le )
  61. « Here comes a samurai, to entertain people », The Hindu,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  62. Sashidhar A. S., « Allu Arjun's Julayi releasing in 1600 theaters », The Times of India,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  63. « Iddarammayilatho censored with U/A certificate », The Times of India,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  64. A. S. Sashidhar, « Allu Arjun's short film is a hit », The Times of India,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  65. Sangeetha Seshagiri, « 'Yevadu' Set for Big Release on 12 January, Will Ram Charan Starrer Perform Better than '1 Nenokkadine'? » [archive du ], International Business Times India, (consulté le )
  66. Hemanth Kumar, « Race Gurram gets U/A certificate », The Times of India,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  67. Shekhar H. Hooli, « S/O Satyamurthy Set for Grand Release: Allu Arjun Starrer Fails to Beat Aagadu Record » [archive du ], International Business Times India, (consulté le )
  68. « Anushka Shetty's 'Rudhramadevi' gets 'U' certificate, to release as planned » [archive du ], IBN Live, (consulté le )
  69. (en) Sangeetha Devi Dundoo, « Sarrainodu: Marred by a yawn-inducing plot », The Hindu,‎ (ISSN 0971-751X, lire en ligne, consulté le )
  70. (en) Shekhar H Hooli, « Allu Arjun-Harish Shankar's movie titled Dj (Duvvada Jagannatham); Dil Raju launches its logo [PHOTO] », IB Times,‎ (lire en ligne[archive du ], consulté le )
  71. (en) « Naa Peru Surya movie review: This Allu Arjun starrer is a coming of age drama gone wrong », www.hindustantimes.com/,‎ (lire en ligne, consulté le )
  72. Neeshita Nyayapati, « Ala Vaikunthapurramuloo has a bit of everything — there's romance, drama, comedy, emotion and lots of swag », sur indiatimes.com, (consulté le )
  73. « Allu Arjun, Sukumar’s new film titled ‘Pushpa’ », sur www.thehindu.com,

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :