Allons donc, papa !

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Allons donc, papa !
Description de cette image, également commentée ci-après

Titre original Father's Little Dividend
Réalisation Vincente Minnelli
Scénario Frances Goodrich
Albert Hackett
Acteurs principaux
Sociétés de production MGM
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Durée 82 minutes
Sortie 1951

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Allons donc, papa !
Elizabeth Taylor in Father's Little Dividend trailer.JPG
Joan Bennett in Father's Little Dividend trailer 2.JPG

Allons donc, papa ! (Father's Little Dividend) est une comédie américaine de Vincente Minnelli, sortie en 1951. Allons donc, papa ! est la suite du film Le Père de la mariée conçu avec la même équipe, un an plus tôt.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Kay et Buckley Dunstan attendent un bébé... Les deux parents se disputent sans cesse et n'ont qu'un mot à la bouche : "divorce". La grand-mère, fière de sa future descendance multiplie les mondanités pour en informer tout leur entourage. Quant à Stanley, le père de Kay, il s'imagine mal dans son futur rôle de grand-père attentionné, au point d'en faire des cauchemars. Quand enfin l'enfant arrive, la vie s'organise bon an mal an autour du nourrisson. Et comme en plus, il s'appelle Stanley junior, le grand-père n'a d'autres choix que d'assumer ses responsabilités.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]