Allen (roman)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Allen est un roman de Valery Larbaud, publié en 1927.

Analyse[modifier | modifier le code]

Allen est un roman en forme de récit de voyage, de Paris au centre de la France, qui mène cinq amis, en voiture, vers le Bourbonnais. On assiste à leurs conversations qui mêlent élégance, esprit et culture, légèreté et profondeur.

L'ouvrage est un hommage de l'auteur à son pays natal, même si l'on y trouve aussi des traits moqueurs à l'égard de l'esprit provincial.

Le titre est inspiré de la devise allen donnée par le duc Louis II de Bourbon à l'ordre de l'Écu d'or qu'il a créé.

Éditions[modifier | modifier le code]

  • Allen, Paris, Aux Aldes, 1927.
  • Allen, orné de bois originaux en couleurs de Paul Devaux, Paris, Éditions de la Chronique des Lettres de France - Aux horizons de France, 1929.
  • Allen, 2e éd., Paris, Gallimard, Collection Blanche, 1929, 160 p.
  • Allen, in Valery Larbaud, Œuvres, Georges Jean-Aubry et Robert Mallet (éd), préface de Marcel Arland (« Bibliothèque de la Pléiade », no 126), Paris, Gallimard, 1957.
  • Allen, introduction de Bernard Delville, Paris, Sillages, 2006.
  • Allen, préface de Christian Giudicelli, édition illustrée et commentée[1], Saint-Pourçain-sur-Sioule, Bleu autour, 2016, 314 p. (ISBN 978-2358480758)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cette édition reprend les bois gravés de Paul Devaux et est accompagnée d’Espérance, sorte de suite restée inédite.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Essaid Boumadiane, « Allen et l'avenir de l'Europe », in Valery Larbaud, espaces et temps de l'humanisme, études rassemblées par Auguste Dezalay et Françoise Lioure et présentées par Roger Grenier, Monique Kuntz et Auguste Dezalay, Clermont-Ferrand, Publications de la Faculté des lettres et sciences humaines, 1995, p. 27-33.

Liens externes[modifier | modifier le code]