Alioune Tall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tall.
Alioune Tall
Fonctions
Ministre de la Jeunesse et des Sports
Successeur Amadou Babacar Sarr
Ministre des Transports et des Télécommunications
Prédécesseur Abdoulaye Fofana
Successeur Joseph Mbaye
Conseiller territorial
Biographie
Date de naissance (94 ans)
Lieu de naissance Kébémer, Afrique-Occidentale française Afrique-Occidentale française (AOF)
Nationalité Drapeau du Sénégal Sénégal
Profession Instituteur, directeur d'école

Alioune Tall ( -) est un homme politique sénégalais, qui fut plusieurs fois ministre avant et après l'indépendance et l'un de ceux qui partagèrent le sort de Mamadou Dia lors de la grave crise politique de décembre 1962 qui opposa celui-ci au président Senghor.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le , il fréquente l'École primaire supérieure Blanchot de Verly à Saint-Louis, puis l'École normale William Ponty. Il fait ses débuts dans l'administration le , en tant qu'instituteur surnuméraire. Directeur de l'école de Sakal dans la région de Louga en 1950, il est nommé à Louga, d'abord comme adjoint en 1952, puis comme directeur entre 1955 et 1961.

En parallèle il est aussi conseiller territorial du Sénégal à Louga, de mars 1952 à mars 1957.

Alioune Tall est nommé secrétaire d’État à la Présidence du Conseil, chargé de la Jeunesse et des Sports dans le gouvernement formé par Mamadou Dia le . Au moment de l'indépendance il est Ministre de la Jeunesse et des Sports dans le gouvernement formé le . Dans celui du il devient ministre des Transports et des Télécommunications, puis ministre délégué à la Présidence du Conseil chargé de l’Information dans le gouvernement du [1].

À la fin de l'année 1962 le conflit ouvert entre le président de la République Léopold Sédar Senghor et le président du Conseil de Gouvernement Mamadou Dia aboutit le à l'arrestation de Dia et de quatre de ses ministres, Valdiodio Ndiaye, Ibrahima Sarr, Joseph Mbaye et Alioune Tall. Alors que ses compagnons se voient infliger des peines beaucoup plus lourdes – vingt ans –, Alioune Tall est condamné le à cinq années de réclusion criminelle et transféré au centre pénitentiaire spécial de Kédougou[2]. Contrairement aux autres inculpés, il purge sa peine entièrement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gouvernements du Sénégal de 1957 à 2007 (Site Équité et égalité de genre au Sénégal, Laboratoire GENRE Université Cheikh Anta Diop, Dakar) sengenre-ucad.org
  2. Joseph Roger de Benoist, Léopold Sédar Senghor, Beauchesne, Paris, 1998, p. 135 (ISBN 2-7010-1378-X)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Bernardette Deville-Danthu, Le sport en noir et blanc : du sport colonial au sport africain dans les anciens territoires français d'Afrique occidentale (1920-1965), L'Harmattan, Paris, 1997, 543 543 p. (ISBN 2-7384-4978-6)
  • Babacar Ndiaye et Waly Ndiaye, Présidents et ministres de la République du Sénégal, Dakar, 2006 (2e éd.), p. 410 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • « La crise éclair qu’a vécue Dakar » (en ligne, un document audiovisuel de l’INA de 1’ 23", retraçant la tentative de coup d’État de Mamadou Dia, diffusé à l’origine par les Actualités françaises le 26 décembre 1962)
  • « Le Sénégal après la crise » (en ligne, un document audiovisuel de l’INA de 7’ 20", proposant un bilan après le coup d’État avorté de Mamadou Dia, diffusé à l’origine au cours du Journal télévisé de l’ORTF le 27 décembre 1962)
  • Valdiodio N'Diaye : l'indépendance du Sénégal, un film de Eric Cloué et Amina N'Diaye Leclerc, Médiathèque des Trois Mondes, 2000
  • Président Dia, un film de William Mbaye, Les films Mama Yandé et Ina, 2013 - [vidéo] Visionner la vidéo sur YouTube

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]