Alighiero Tondi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alighiero Tondi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Autres informations
Ordre religieux
Mouvement

Alighiero Tondi (1908-1984) est un ancien théologien catholique apostat, qui se transforma de jésuite affiché en athée communiste. Il fut un espion de l'Union soviétique à l'intérieur du Vatican.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alighiero Tondi devint prêtre en 1936 et fut membre pendant seize ans de la Compagnie de Jésus. Il se distingua en enseignant les sciences religieuses et par ses conférences fortement appréciées par les profanes sur la philosophie et la théologie à l'université pontificale grégorienne.

Dans les années 1957 à 1962, il a travaillé à l'université Humboldt de Berlin (Berlin-Est), puis de nouveau à Rome.

Il raconta que plus il développait ses connaissances religieuses sur le catholicisme, plus il nourrissait ses doutes sur sa religion. Il regarda du côté des événements sociaux et nationaux en tant que déterminants. Alors qu'il travaillait pour le mouvement d'Action catholique, il vota pour le Parti communiste italien en 1948. Dans les quatre années qui suivirent, ses études sur l'enseignement catholique à propos des injustices sociales l'amena à conclure en une conspiration des riches possédants pour convaincre les démunis qu'il n'y a pas d'issues à leurs souffrances et aux désordres parce que c'est la volonté de Dieu. Selon lui, le communisme rejette cet argument et ramème l'Homme à sa dignité.

Il vint à la conclusion que sa religion n'était qu'un paravent monté par les riches pour convaincre les démunis qu'il n'y a pas d'issue à leurs souffrances parce que c'est la volonté divine. Ainsi, la religion servirait seulement la puissance des riches. Il quitta brusquement l'université Grégorienne et la prêtrise en avril 1952 pour rejoindre le Parti communiste italien, entraînant son excommunication. À ses anciens confrères qui voulurent le dissuader, il répondit qu'il n'y a pas d'amitiés chez les Jésuites.

Tondi devint un soutien du communisme et du rationalisme, épousa la militante communiste Carmen Zanti et se fixa à Berlin-Est pour enseigner à l'université Humboldt, tout en étant conseiller de Walter Ulbricht. Après l'avènement de Paul VI, il retourna à Rome avec sa femme communiste, qui fut élue parlementaire en 1968. Il se détourna tardivement du communisme avec sa femme pour retourner dans le giron de l'Église catholique dans les années 1970. Après le décès de sa femme, il reprit la prêtrise. Il a tenté de réécrire ses critiques de l'Église en les révisant, mais n'a pu les publier avant son décès.

Agent soviétique [1],[2][modifier | modifier le code]

Selon Pierre de Villemarest, sa brusque défection de l'Église s'explique parce qu'il fut surpris à dérober des documents confidentiels de la chambre forte des dossiers secrets du Vatican lorsqu'il était secrétaire de Monseigneur Montini, le collaborateur direct de Pie XII et futur pape Paul VI, pour les remettre directement à Palmiro Togliatti du Parti communiste italien, qui les retransmettait à Moscou. Alighiero Tondi aurait avoué être devenu prêtre en 1936 à la demande d'une section spéciale du Parti communiste italien et avoir été entraîné à l'espionnage à l'université Lénine de Moscou. Pendant deux ans, il aurait dérobé des renseignements sur les prêtres préparés pour relever clandestinement les prêtres internés, déportés ou fusillés dans les pays de l'Est, causant leur arrestation dès leurs arrivées en territoire communiste[3].

Ouvrages (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Vatikan und Neofaschismus, Berlin, Dietz Verlag (1956)
  • Der Vatikan und die Monopole, SED Groß-Berlin, 1957
  • Die geheime Macht der Jesuiten (1960)
  • Die Jesuiten, Bekenntnisse und Erinnerungen (1961)

Autres ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Giacomo Martina, Storia della Compagnia di Gesù in Italia (1814-1983) (2003)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]