Algonquin (vaisseau de ligne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Algonquin
Image illustrative de l'article Algonquin (vaisseau de ligne)
L'Algonquin

Type vaisseau de ligne
Histoire
A servi dans Pavillon de la marine royale française Marine royale française
Quille posée [1]
Lancement
Armé
Caractéristiques techniques
Longueur 55,1 m
Maître-bau 14,1 m
Tirant d'eau 6,8 m
Déplacement 1 500 t
Propulsion voile
Caractéristiques militaires
Armement 74 canons

L’Algonquin était un bâtiment de 74 canons de la marine royale, construit par R.N. Levasseur, lancé le à Québec, en Nouvelle-France, et mis en service le [2],[1]. C'est l'un des rares gros bâtiments de guerre français construit au Canada.

En 1755, alors que la tension monte entre la France et l'Angleterre, il est requis pour transporter des renforts pour le Canada. Il embarque neuf compagnies du régiment de la Reine le 14 avril à Brest. Pour ce faire, le vaisseau est réduit en flûte et voit le nombre de ses canons réduit à 24. Il est commandé par le capitaine Jean Baptiste François de La Villéon. L'équipage est également réduit à 360 hommes, au lieu des 700-740 habituels[3].

Le bâtiment fait partie de la première division de l'escadre à destination de la Nouvelle-France, soit 17 transporteurs de troupes comme l’Algonquin et 3 vaisseaux portant toute leur artillerie pour les escorter. Le 29 mai, il est séparé de l'escadre au large de Terre-Neuve à cause de la brume et du calme de la mer. Néanmoins, il réussit sa mission et échappe à la tentative de capture menée par l'escadre anglaise de Boscawen (contrairement à deux autres flûtes, le Lys et l'Alcide).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Dans Vaisseaux de ligne français de 1682 à 1780 2 du deuxième rang, Ronald Deschênes donne 1750 comme année de construction.
  2. Eccles 1972, p. 123.
  3. Sachant qu'un vaisseau ou une frégate du XVIIIe siècle embarque en moyenne 10 hommes par canon.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]