Alem Surre-Garcia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alem Surre-Garcia
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité

Alem Surre-Garcia, né à Carbonne près de Toulouse en 1944, est un écrivain français de langue occitane, et d'origine galicienne : dramaturge, essayiste, librettiste, chroniqueur. Il est traduit en plusieurs langues (allemand, polonais, catalan, castillan, arabe, persan, français). Traducteur en français de Max Rouquette, dont Vert Paradis différents ouvrages, de Joan Bodon, de Bernard Manciet et de Serge Pey.

De 1990 à 2006, il fut chargé de mission pour la langue et la culture occitanes au conseil régional de Midi-Pyrénées.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Antonio Vidal, 1983
  • Le Baroque occitan, 1986 (éditions Privat)
  • Lo libre del doble despartible, 1997
  • Canal des deux mers, 2002
  • Au-delà des rives, les Orients d'Occitanie. De la fondation de Marseille à l'expulsion des juifs du royaume de France, 2005 : dans cet ouvrage, Alem Surre-Garcia présente l'histoire, des mouvements, des confrontations, des échanges, entre l'Occitanie médiévale et ses deux orients : l'Orient arabo-musulman d'Al-Andalus et le Moyen-Orient de Tripoli et de Jérusalem.
  • La Théocratie républicaine, essai d'émancipation, en deux volumes : Les Avatars du Sacré et Archipels et diaspora, éditions L'Harmattan, 2010.
  • Autisme, récit. Aquitania, 2010.
  • Clocher et minarets, essais, éditions Privat, 2011.
  • M'en trobat, récit, IEO éditions, 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]