Serge Pey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Serge Pey
Naissance
Activité principale
Distinctions
Prix Boccace (2012)
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

  • Tombeau pour un miaulement. Poésie Provisoire. (2013)
  • Le trésor de la guerre d'Espagne (2011)
  • Paralogisme (2004)

Serge Pey est un écrivain et poète français né à Toulouse le 6 juillet 1950.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fondateur de la revue nommée Émeute en 1975, suivie de Tribu en 1981.Maître de conférences à l’université de Toulouse-Le Mirail, Serge Pey dirige le séminaire de poésie d'action du CIAM[Quoi ?].

Créateur de situations, il rédige ses textes sur des bâtons avec lesquels il réalise ses scansions, ses performances et les rituels de ses installations.

Poète de la rupture des frontières de l’art, plasticien, théoricien et critique, il explore les phénomènes de ritualisation du langage dans la pratique orale du poème.

État d'urgence en France en 2015[modifier | modifier le code]

Le 30 novembre 2015, il est parmi les signataires de l'Appel des 58 : « Nous manifesterons pendant l'état d'urgence »[1],[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • La Boîte aux lettres du cimetière, Éditions Zulma, 2014
  • Tombeau pour un miaulement. Poésie Provisoire, Gruppen Éditions, 2013.
  • Ahuc. Poèmes stratégiques (1985-2012), Flammarion, 2012.
  • Les Poupées de Rivesaltes, avec Joan Jordà, Forcalquier, Quiero, 2011.
  • Lèpres à un jeune poète. Principes élémentaires de philosophie directe, Toulouse, Délit Éditions, 2011.
  • Le trésor de la guerre d'Espagne, Éditions Zulma, 2011.
- Prix Boccace 2012
  • Dialectique de la tour de Pise, Limoges, Dernier Télégramme, 2010.
  • Droit de voirie, Bruxelles, Malström reEvolution, 2010.
  • Hypothèses sur l'infini, Cannes, éditions Tipaza, 2009.
  • Ne sois pas un poète, Limoges, Dernier Télégramme, 2009.
  • Bâtons de la différence entre les bruits, Cesson-Sévigné, La part Commune, 2009.
  • Appel aux survenants, Maelström, 2009
  • Nihil et Consolamentum, édition bilingue, traduit du français vers l'occitan par Alem Surre Garcia, Délit Éditions , 2009
  • NIERIKA, Chants de vision de la Contre-montagne. Poèmes traduits du peyotl; Maison de la poésie Rhone-Alpes/ Le temps des cerises, 2007
  • Poésie Publique, Poésie Clandestine - Poèmes 1975-2005 Anthologie Arbitraire De Poèmes Et De Bâtons, Le Castor astral, 2006
  • L’Électrification du visage, Peau et sie de l’Adour, 2006
  • Traité à l'usage des chemins et des bâtons, Le Bois d'Orion, 2006
  • Principes élémentaires de philosophie directe, Dumerchez, 2006
  • Nierika ou les chants de vision de la contre-montagne, Maison de la poésie Rhône-Alpes, 2006
  • La spirale du sanglier, Rencontres, 2005
  • La direction de la grêle, Dumerchez, 2005
  • Le Millier De L'air, Poème à L'usage Des Chemins Et Des Bâtons, illustré par Jean Capdeville, Fata Morgana, 2004
  • Tout cercle est un trou qui regarde la lumière, Hommage à Michel Raji, Cyril Torres, 2004
  • Extraits du chemin, Trames, 2004
  • Paralogisme, Maeght, 2004
  • De l'équilibre des noms, poème des quatre bâtons de la balance Avec le plasticien Giney Ayme, éditions Rencontres, 2004.
  • Entretien avec Rodiga Draginescu, éditions Autres Temps, 2004
  • Visages De L'échelle De La Chaise Et Du Feu, Dumerchez, 2003
  • Lettres Posthumes À Octavio Paz Depuis Quelques Arcanes Majeurs Du Tarot, Jean-Michel Place, 2003
  • Poèmes hallucinogènes du Peyotl, éd. Lézard, 2002
  • À la niche les chiens, Brève Bibliothèque en mal d'évasion, 2002
  • Aouach, La Part des anges, 2001
  • La Langue Des Chiens, Paris-Méditerranée, 2001
  • Traité des chemins et des bâtons, éd. Terre blanche, 2001
  • Les Aiguiseurs De Couteaux, une mémoire du Flamenco, Éditions Des Polinaires, 2000
  • Pour libérer les vivants il faut savoir aussi libérer les morts, éd. Richard Meïer, 2000
  • L'enfant archéologue, éd. Jacques Brémond, 1997
  • La définition de l'aigle, éd. Jacques Brémond, 1997
  • L'enfant archéologue, éd. Jacques Brémond, 1997
  • La main et le couteau, Parole d'aube, 1997
  • Le Même Temps, éditions d'Alsace Lozère, 1996
  • Interrogatoire, poème pour les assassins de Tahar Djaout, CIPM, 1994
  • La mère du cercle, éd. Travers, 1994
  • Dieu Est Un Chien Dans Les Arbres, Jean-Michel Place, 1994
  • Quinze artistes dans le métro (avec Pierre Rey), Mtd Développement 1993
  • Nierika Ou Les Mémoires Du Cinquième Soleil, Cadex, 1993 et 2002
  • Journal ogham des hommes couvertures de la prison de Long Kesh, Les Petits Classiques du Grand Pirate, 1993
  • Poèmes pour un peuple mort, Sixtus, 1989
  • Poèmes du cerf-volant, Les Petits Classiques du Grand Pirate, 1989
  • Notre Dame la Noire ou l'Évangile du Serpent, éd. Tribu, 1988
  • Poème pour un peuple mort, éd. Sixtus, 1989
  • Couvre-feu Journal De Santiago du Chili, éd. Tribu, 1986
  • Vertenebre, Coma, 1984
  • Prophéties, éd. Tribu, 1984
  • De la ville et du fleuve, éd. Tribu, 1981
  • Poème pour M. E après sa mort, Le Castor Astral, 1975
  • J'eux, Multiples, 1975
  • Minute Hurlée, Imprimerie 34, 1970

Œuvres traduites[modifier | modifier le code]

  • Nierika, o le memorie del quinto sole, traduit en italien par Alberto Masala, Nuoro, Edizioni Il Maestrale, 2001.
  • "Every poem is a decapitated head held up by a single hair", traduit en anglais par Yann Lovelock et Patrick Williamson, publication en ligne, The Red Ceilings Press, UK, 2011
  • NIERIKA, Cantos de vision de la Contramontaña (Trad. Enrique Flores, Adàn Medellin), Universidad Nacional Autonoma de Mexico - Consejo Nacional para la Cultura y las Artes, Mexico, 2012.

Théâtre[modifier | modifier le code]

  • Les Chants de Maldoror, Théâtre du Galeon, Mexico, 1979
  • Le Grand secret de Michaux, UNAM UAM, Mexico, 1980
  • Le Déluge, Le Cornet à dés, 1988
  • Tauromagie, Copla infinie pour les hommes-taureaux du dimanche. Le Cornet à dés,  mise en scène de Jean-Pierre Armand, 1995

Éditions sonores[modifier | modifier le code]

  • L'enfant archéologue, Artalect, 1987
  • Allen Ginsberg/ Serge Pey/ Yves Le Pellec, éd. Tribu, 1992
  • L'Évangile du serpent, Tribu, 1995
  • Nihil et consolamentum, Tribu, 1996
  • La Maronne, ronde brève, ARTCI-LAB, 1997
  • Les Diseurs de musique, CCAM, 1997
  • Le Complexe de la viande, 33 Revpermi, 2000
  • Live in Mhere, 33 Revpermi, 2000
  • Nous sommes cernés par les cibles, Serge Pey/ André Minvielle, 2002

Éditions en DVD vidéo : vidéopoèmes[modifier | modifier le code]

  • 4 vidéopoèmes du plasticien vidéaste Giney Ayme. (2004 et 2007) Texte et voix de Serge PEY. "Poème des quatre bâtons de la balance" publiés en 2 coffrets DVD aux éditions Rencontres et Incidences. La Coopérative. Centre d'Art et de Littérature. Montolieu (11170)

Éditions en revue[modifier | modifier le code]

  • La revue GRUPPEN publie des textes inédits de Serge Pey dans chacun de ses numéros.

À propos de Serge Pey[modifier | modifier le code]

  • Serge Pey - La Bouche Est Une Oreille Qui Voit, par Arlette Albert-Birot, Jean-Michel Place, 2006
  • Serge Pey et l'Internationale du rythme (coédition Dumerchez / L'Atelier des Brisants, sous la direction d'Andréas Pfersmann), 2009
  • "Des trous pour affronter le loup", entretien avec Serge Pey, À verse, no 5, automne 2010.
  • Serge Pey chez Zulma

Références[modifier | modifier le code]

  1. Collectif, « L'appel des 58 : « Nous manifesterons pendant l'état d'urgence » », Club de Mediapart,‎ (lire en ligne).
  2. AFP, « État d'urgence : 58 personnalités revendiquent la liberté de manifester », Le Point,‎ (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Trop de liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Les liens externes doivent être des sites de référence dans le domaine du sujet. Il est souhaitable — si cela présente un intérêt — de citer ces liens comme source et de les enlever du corps de l'article ou de la section « Liens externes ».