Albert Stevens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Albert Stevens
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Albert Stevens (né en 1887, mort le 9 janvier 1966), connu en tant que patient sous le nom de CAL-1, est une victime d'une expérimentation humaine visant à étudier les effets du plutonium sur l'Homme. Il survécut en ayant la plus haute dose accumulée par un humain de radiations connue[1]. Le 14 mai 1945, il reçut une injection de 131 kBq (3,55 µCi) de plutonium sans consentement[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Eileen Welsome, The Plutonium Files:America's Secret Medical Experiments in the Cold War, Dial Press, (ISBN 0385314027, lire en ligne).
  2. (en) William Moss et Roger Eckhardt, « The Human Plutonium Injection Experiments », Los Alamos Science, no 23,‎ , p. 177–223 (lire en ligne).