Albert Babeau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Albert Babeau
Albert Babeau 08588.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Membre de
Distinction

Albert Babeau, né à Cambrai le , et mort le à Paris (8ème), est un historien français, spécialiste de la société sous l'Ancien Régime et de l'histoire de Troyes et de la Champagne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Disciple de Le Play, il fut l'un des premiers à s'intéresser à l'histoire sociale et à l'histoire des classes. Il a laissé des études sur les artisans, les domestiques, la bourgeoisie et l'armée d'autrefois[1].

Il fut conservateur du musée des sculptures de Troyes de 1881 à 1913 et président de la Société académique de l'Aube. En 1901, il fut élu membre de l'Académie des sciences morales et politiques. Vers 1865, on note sa présence parmi les membres permanents de la Conférence Molé, cercle de juristes progressistes, partiellement à l'origine de plusieurs grands changements législatifs.

Il est nommé Chevalier de la Légion d'Honneur (décret du 26 mai 1891).

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Albert Babeau, Le Parlement de Paris à Troyes en 1787, Dumoulin, (lire en ligne).
  • Albert Babeau, Histoire de Troyes pendant la Révolution, vol. 1, Dumoulin, (lire en ligne), Vol. 2, Dumoulin, (lire en ligne).
  • Albert Babeau, Collection de documents inédits relatifs à la ville de Troyes et la Champagne méridionale, Dufey-Robert, (lire en ligne).
  • Albert Babeau, Le Village sous l'Ancien Régime, Mégariotis (Genève), (réimpr. 1978) (lire en ligne).
  • Albert Babeau, La Ville sous l'Ancien Régime, vol. 1, Didier (Paris), (réimpr. L'Harmattan, Paris, 1997) (lire en ligne), Vol. 2, Didier (Paris), (lire en ligne)
  • Albert Babeau, 1881, « L'école de village pendant la révolution », Bibliothèque Numérique de l'Université d'Artois (consulté le 27 mai 2017)
  • Albert Babeau, La Vie Rurale dans l'ancienne France, Didier (Paris), (lire en ligne).
  • Albert Babeau, Les voyageurs en France, depuis la Renaissance jusqu'à la Révolution, Firmin-Didot (Paris), (réimpr. Slatkine, Genève, 1970) (lire en ligne).
  • Albert Babeau, Les Artisans et les domestiques d'autrefois, Firmin-Didot (Paris), (réimpr. Sepal, Limoges, 1998) (lire en ligne).
  • Les Bourgeois d'autrefois (1886)
  • La Vie militaire sous l'Ancien Régime (2 volumes, 1889-1890)
  • Paris en 1789 (1889). Réédition : Albin Michel, Paris, 1989.
  • Albert Babeau, La Province sous l'Ancien Régime, vol. 1, Firmin-Didot (Paris), (lire en ligne), Vol. 2 (lire en ligne).
  • Le Louvre et son histoire, ouvrage illustré de 140 gravures sur bois et photogravures d'après des dessins, des plans et des estampes de l'époque (1895)

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Albert Babeau, La France et Paris sous le Directoire : lettres d'une voyageuse anglaise. Suivies d'extraits des lettres de Swinburne (1796-1797) / traduites et annotées par Albert Babeau, Firmin-Didot, (lire en ligne).
  • John Carr (trad. Albert Babeau), Les Anglais en France après la paix d'Amiens : impressions de voyage, E. Plon, Nourrit (Paris), (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Germain Lefèvre-Pontalis, Albert Babeau, Edi. spéciale La Revue Hebdomadaire, Paris, 1914.
  • Académie des sciences morales et politiques, Séances et travaux de l'Académie, A. Picard et fils, (lire en ligne), « Notice sur la vie et les travaux de M. Albert Babeau par Paul Deschanel », p. 9-28.
  • Pierre Leroy (dir.), Albert Babeau (1835-1914) : aspects de la vie et de l’œuvre de l’historien troyen, Presses universitaires de Reims, 1992.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. M. Prevost, « Babeau (Albert) », dans M. Prevost et Roman d'Amat (dir.), Dictionnaire de biographie française, t. IV, fasc. 19, Librairie Letouzey et Ané, Paris, 1941, col. 995-996.