Alain Nouraud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Alain Nouraud
AlainNouraudAtelier02.jpg
Alain Nouraud et ses œuvres
La petite Fille à la trottinette bleue
et le Flamant rouge.
Naissance
Surnom
Nuro
Nationalité
Activités
Autres activités
Enseignant en sculpture

Alain Nouraud, dit Nuro, né le à Saint-Jean-d'Angély dans le département français de la Charente-Maritime, est un sculpteur français.

Il travaille le métal, la stéatite, la pierre, le bois et le verre. Ses œuvres les plus volumineuses sont exposées dans des lieux historiques et des jardins publics.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant de s'intéresser à la sculpture en 1980, il travaille dans l'administration des Hauts-de-Seine et devient éducateur de jeunes de 5 à 21 ans[réf. nécessaire]. Puis, parallèlement à sa pratique de la sculpture, il passe des diplômes professionnels de vol libre et enseigne les sports aériens jusqu'en 2006[1].

Après sa retraite d'enseignant des sports aériens[2], il se consacre entièrement à la sculpture[3] et à son enseignement dans les écoles, collèges[4], lycées, centre professionnel et, à la demande, en public[5].

La sculpture[modifier | modifier le code]

Méthode et philosophie[modifier | modifier le code]

L'artiste dans son atelier.

Le sculpteur donne une deuxième vie à tous types de matériaux récupérés, métal, bois, pierre.

Pour lui la nature a déjà fait une partie du travail, son œil de sculpteur redonne vie à la matière[6],[7]. Il façonne selon les matériaux dans le figuratif, l'animalier[8],[9] ou dans l'abstrait[10]. Le format de ses sculptures va d'un centimètre à trois mètres.

Matériaux utilisés[modifier | modifier le code]

Le matériau de prédilection du sculpteur est le métal : acier, inox, fer, cuivre. Certaines œuvres atteignent plusieurs mètres[11]. L'artiste sculpte également le bois, la pierre, le sable et le verre. Il peut combiner les matériaux[12].

Diffusion des œuvres[modifier | modifier le code]

Les statues du sculpteur ont été diffusées internationalement à titre privé et pour des expositions publiques[13],[14].

Exposition itinérante en France pour Arts et Haras aux haras de Saintes, Salon du cheval de Paris, haras nationaux de Saint-Lô Manche, Villeneuve-sur-Lot Lot-et-Garonne et de Le Pin Orne[15],[16].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Alain Nouraud a été primé dans plusieurs symposiums nationaux et internationaux[12] :

Expositions[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Bouée Ouest-Vallières (œuvre de 6 m de haut)[23]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 2016 Artmajeur, Galerie d'Art en ligne / Ateliers Agora, « Alain Nouraud dit Nuro », sur Ateliers Agora via Artmajeur Galerie d'Art en ligne (consulté le 3 décembre 2016)
  2. « PARAPENTE DANS LE CHER!, BOURGES, Cher (18) | Sportsregions.fr », sur www.sportsregions.fr (consulté le 3 décembre 2016)
  3. « Alain Nouraud se consacre à plein-temps à sa passion pour la sculpture », laprovence.com,‎ (lire en ligne, consulté le 27 novembre 2016)
  4. « Un consommateur averti… À partir du thème d'étude « ça bouge dans nos assiettes », les élèves de 4ème ont bénéficié de l'intervention de la Coop Atlantique. - ppt télécharger », sur slideplayer.fr (consulté le 23 novembre 2016)
  5. Pascal Cléro, « Le Salon Arts Atlantic revient cette année avec France Bleu La Rochelle – France Bleu », France Bleu,‎ , P1 Alain Nouraud initiera les petits et grands à la sculpture (lire en ligne, consulté le 3 décembre 2016)
  6. « Magazine de découverte de l’estuaire de la Gironde », Univers de l'estuaire,‎ (lire en ligne) :

    « Quant à l’inspiration, « la nature a déjà fait une partie du boulot. Mon œil de sculpteur voit des formes inspirées par l’Estuaire, animaux marins, échassiers, et j’accentue le trait pour qu’elles apparaissent à tous. Comme disent les enfants, tout le monde de l’Estuaire est caché dans l’arbre » »

  7. « Journées européennes des métiers d'art », sur www.journeesdesmetiersdart.fr (consulté le 23 novembre 2016)
  8. « LES EXPOSANTS 2015 ‹ Salon National des Artistes Animaliers », sur www.artistes-animaliers.com (consulté le 23 novembre 2016)
  9. Gérard Estève, « Un duo d'artistes pour une exposition qui invite au voyage », LaProvence.com,‎ (lire en ligne, consulté le 27 novembre 2016) :

    « Il puise son inspiration dans les matériaux qu'il façonne, revisitant les univers animalier et humain. Il crée ainsi un bestiaire unique plein d'humour, de tendresse et de caractère qui ne laisse personne indifférent. Alain Nouraud a également participé à de nombreux symposiums nationaux et internationaux. »

  10. Auguin, « La petite cassotte », calameo.com,‎ , P35 Avec une imagination créative foisonnante, Alain Nouraud ne se prend pas au sérieux. (lire en ligne, consulté le 25 novembre 2016)
  11. « Mission Régionale des Métiers d'Art - Poitou Charentes », Bessines La belle aventure de deux artistes, sur www.metiers-art.com (consulté le 24 novembre 2016)
  12. a et b « Alain NOURAUD Sculpteur sur métal », sur www.metiers-art.com (consulté le 25 novembre 2016) : « De la sculpture en bois monumentale à la sculpture métallique, de la fonderie à la réalisation de petites broches en pierre, du tournage au mariage des matières, chacune de ses pièces est unique et dégage une réelle émotion. Alain Nouraud a également participé à de nombreux symposiums nationaux et internationaux. »
  13. a et b Annie Brossard, « Une expo lumineuse », sur SudOuest.fr (consulté le 27 novembre 2016) : « L'invité Alain Nouraud, sculpteur autodidacte depuis plus de vingt ans, a parsemé ses œuvres aux quatre coins du monde, de l'île des Embiez aux îles du Pacifique, en passant par Dublin, Berlin »
  14. a b c et d ALAIN NOURAUD, « Ateliers Agora - Biographie Alain Nouraud », sur ateliers-agora.fr (consulté le 24 novembre 2016)
  15. Paries Dominique, « La passion des chevaux », sur SudOuest.fr (consulté le 30 novembre 2016) : « De la rencontre entre Pascal Guimard et ce couple, est né le concept de cette exposition réservée à des artistes professionnels et bâtie pour être itinérante. Après le haras de Saintes, « Arts & Haras » investira, le Salon du cheval à Paris (du 3 au 11 décembre) puis, en 2012, les haras nationaux de Saint-Lô (Manche), Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne) et du Pin (0rne). »
  16. « ARTS & HARAS, 90 œuvres au Haras national de Cluny - Haras-nationaux », sur www.haras-nationaux.fr (consulté le 30 novembre 2016)
  17. « Exposition au CHATEAU de LOURMARIN, du 6 juillet au 19 juillet 2015 », Le digital au service du talent,‎ (lire en ligne, consulté le 27 novembre 2016)
  18. « Exposition de peintures et sculptures », Office de tourisme de Cognac,‎ (lire en ligne, consulté le 30 novembre 2016)
  19. Super User, « Ateliers Agora - Exposition : Force & volupté, du 27 janvier au 28 février 2015 », sur ateliers-agora.fr (consulté le 27 novembre 2016)
  20. « Pour rêver », Brise d'infos,‎ (lire en ligne)
  21. Denise Roz, « Une œœuvre d'art dans les jardins », sur sudouest.fr (consulté le 27 novembre 2016) : « C'est une œuvre nouvelle et métallique que le sculpteur Alain Nouraud vient de réaliser, au cours de sa résidence d'artiste dans les jardins du phare. Depuis plusieurs années déjà, le sculpteur implante ses œuvres en bois flotté sur le site remarquable du phare saint-georgeais, dorénavant classé monument historique. »
  22. Bessines La belle aventure de deux artistes
  23. Denise Roz, « Une œuvre d'art dans les jardins », sur SudOuest.fr (consulté le 30 novembre 2016)
  24. Portrait Philippe, « La paix à l'honneur », sur sudouest.fr (consulté le 30 novembre 2016)
  25. E.V., « Saint-Lary-Soulan. Un nouveau patou dans le jardin public », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 23 novembre 2016)
  26. a et b Sylviane Carin, « Sarabandes et salamandre », sur CharenteLibre.fr (consulté le 8 décembre 2016)
  27. Catherine Le Meur, « Un nouvel habitant à Saint-Trojan-les-Bains », L'écho du mimosa,‎ , P17 Samedi 1er juin, près du port, un Hippocampe a investi le bassin de chasse près du port, sculpture monumentale en acier soudé, de près de quatre mètres de haut. Cette œuvre a été réalisée par l’artiste Nuro à la demande du conseil municipal pour un montant de 5000 euros. (lire en ligne)
  28. Photo Yvon Vergnol, « Des sculptures étranges à la Citadelle », sur sudouest.fr (consulté le 27 novembre 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]