Alain Lunzenfichter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alain Lunzenfichter
Surnom Lulu
Naissance 10 mars 1949
Paris
Profession journaliste
Spécialité Jeux olympiques, compétitions multisports
Distinctions honorifiques Hall of Fame de l'Association des journalistes olympiques
Médias
Presse écrite L'Équipe

Alain Lunzenfichter, né le à Paris, est un journaliste sportif et écrivain français, spécialiste des Jeux olympiques et des compétitions multisports.

Ancien rédacteur en chef adjoint du journal L'Équipe, il était chargé des questions liées à l'olympisme. Depuis 2006, il est le président de l'Association mondiale des journalistes olympiques[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien athlète spécialisé dans les courses de fond dans les années 1970, il créé dès la fin de sa carrière sportive une revue spécialisée, Courir. En 1975, il devient rédacteur au journal L'Équipe et couvre essentiellement les épreuves d'athlétisme ainsi que les Jeux olympiques. En 1981, il est le co-fondateur de l'Association des organisateurs de marathon.

Investi dans le syndicalisme, Alain Lunzenfichter devient membre de l'Union syndicale des journalistes de sport français en 1988. En 1993, il entre à l'Association internationale de la presse sportive et en devient le vice-président en 1997.

Depuis les Jeux olympiques d'été de Rome en 1960, où il s'était rendu en compagnie de son père, Alain Lunzenfichter a assisté à 23 éditions des Jeux olympiques[2]. Il participe au relais de la flamme olympique à quatre reprises, portant le flambeau lors des Jeux d'Athènes (2004), Turin (2006), Pékin (2008) et Londres (2012)[3].

En 2015, il est admis au Temple de la renommée des journalistes olympiques par le président du Comité international olympique, Thomas Bach[2]. Il est également nommé au sein d'une des commissions olympiques du CIO, aux côtés de Guy Canivet, Tony Estanguet et Guy Drut[4].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Le roman du marathon, Le Musée olympique, , 156 p. (ISBN 9291600253)
  • De Marathon au marathon, Atlantica, , 320 p. (ISBN 978-2843943607)
  • Et le flambeau traversera le globe, Atlantica, (ISBN 978-2843944598)
  • L'or français en athlétisme, Atlantica, , p. 108
  • avec Marie Lunzenfichter, La politique et l'olympisme moderne, Atlantica, , 288 p.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ian McPherson, « Alain Lunzenfichter on Peace and Sport », sur sportspromedia.com, (consulté le 9 juillet 2016)
  2. a et b « Alain Lunzenfichter honoré », sur L'Équipe, (consulté le 9 juillet 2016)
  3. Alain Lunzenfichter, « J'ai porté la flamme », sur L'Équipe, (consulté le 9 juillet 2016)
  4. « Alain Lunzenfichter CIO », sur sportetsociete.org, (consulté le 10 juillet 2016)