Alain Bonfand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alain Bonfand
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité

Alain Bonfand, né en 1957 à Chambéry, est un écrivain, philosophe, historien et critique d'art français, spécialisé dans l'esthétique phénoménologique de la peinture et du cinéma.

Biographie[modifier | modifier le code]

Docteur en histoire et docteur en philosophie, il assure des enseignements théoriques (Esthétique - Théories de l'Art) depuis 1986 à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Paris (ENSBA). Il co-dirige la collection « Écrits d'Artistes », publiée par l'ENSBA. Alain Bonfand est habilité à diriger des recherches en esthétique à l’université de Paris IV (Paris-Sorbonne) et est membre de l’école doctorale « Concept et langage ».

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

Essais
  • L'Ombre de la nuit. La mélancolie et l'angoisse dans les œuvres de Mario Sironi et de Paul Klee entre 1933 et 1940, Éditions de la Différence, 1993 ; nouvelle édition, 2005.
  • L'art en France : 1945-1960, Nouvelles Éditions françaises, 1995.
  • Paul Klee. L'œil en trop, Éditions de la Différence, 1995 ; nouvelle édition préfacée par J.-L. Marion, 2008.
  • Paul Klee. Le Geste en sursis, Hachette, 1995 ; réédition en poche, 2008.
  • Le cinéma de Michelangelo Antonioni, Images modernes, 2003 (essai accompagnant l'édition des écrits du cinéaste établie par Alain Bonfand et Didier Demin)
  • Avec Jean-Luc Marion, Hergé. Tintin le Terrible ou l'alphabet des richesses, Hachette, 2006.
  • Le cinéma saturé. Essai sur les relations de la peinture et des images en mouvement, « Epiméthée », PUF, 2007 ; nouvelle édition augmentée, « Essais d'art et de philosophie », Librairie philosophique J. Vrin, 2012.
  • Wu Guanzhong, Éditions de la Différence, 2007.
  • Raza, Éditions de la Différence, 2008.
  • Histoire de l'art et phénoménologie. Recueil de textes 1984-2008, « Essais d'art et de philosophie », Librairie philosophique J. Vrin, 2009.
  • Le cinéma d'Akira Kurosawa, Librairie philosophique J. Vrin, 2011.
Romans
  • L'homme malade d'amour, Bartillat, 1998.
  • Le sang clair, Éditions de la Différence, 2003.

Liens externes[modifier | modifier le code]