Aimee Semple McPherson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aimee Semple McPherson
Image illustrative de l'article Aimee Semple McPherson
Généralités
Nom Aimee Semple McPherson
Nom de naissance Aimee Elizabeth Kennedy
Date de naissance
Lieu de naissance Salford, Canada
Date de décès (à 53 ans)
Lieu de décès Oakland, (Californie)
Nationalité Canadienne
Pays de résidence États-Unis
Spiritualité
Religion Christianisme évangélique
Courant Pentecôtisme
Dénomination International Church of the Foursquare Gospel
Église Angelus Temple
Fonctions
Service Pasteur
Activité(s) Pasteur principal
Vie personnelle
Conjoint(e) Robert James Semple (décédé en 1910)
Harold Stewart McPherson (divorce en 1921)
David Hutton (divorce en 1934)
Enfant(s) Roberta Semple Salter
Rolf McPherson

Aimee Semple McPherson, aussi connue comme sœur Aimée, née le à Salford (Ontario, au Canada) et morte le à Oakland (Californie), est un pasteur chrétien évangélique et une évangéliste pentecôtiste canado-américaine. Célébrité médiatique des années 1920 et 1930, elle s'établit à Los Angeles et fonde en 1923 l'International Church of the Foursquare Gospel (ou Foursquare Church).

Biographie[modifier | modifier le code]

Aimee Elizabeth Kennedy naît dans une ferme de Salford (Ontario, au Canada) le [1].

Elle est en contact avec la foi chrétienne depuis son enfance, avec sa mère qui a travaillé avec les pauvres pour la soupe populaire de l'Armée du Salut. À l'adolescence, elle connaît une remise en question de sa foi. En assistant à une réunion de réveil en décembre 1907, elle rencontre Robert James Semple, un missionnaire pentecôtiste irlandais. C'est à ce moment qu'elle décide de consacrer sa vie à Dieu. Lors de cette même réunion de réveil, Aimee devient amoureuse de Robert. Ils se marient le , lors d'une cérémonie de l'Armée du Salut. Ils étudient tous deux la Bible[2].

Aimee Semple McPherson meurt à Oakland (Californie) le [1].

Ministère[modifier | modifier le code]

En 1909, Aimee et son mari participent à un voyage missionnaire en Chine[3] au cours duquel son mari meurt d'un accident de voiture. De retour aux États-Unis, Aimee ouvre une classe d'école du dimanche, puis commencé à enseigner. En 1916, Aimee entreprend une tournée du sud des États-Unis en voiture, et encore plus tard, en 1918, avec sa mère, Mildred Kennedy. Mildred était un atout important au ministère de McPherson, notamment pour la gestion financière. Debout sur le siège arrière de la décapotable, Aimee prêchait des sermons avec un mégaphone.

En 1917, elle fonde son propre magazine, The Bridal Call, pour lequel elle écrit de nombreux articles sur le rôle des femmes dans l'église et sur Jésus, comme lien du mariage. Son magazine a influencé le pentecôtisme[4].

À la fin de 1918, Aimee arrive à Los Angeles. Minnie Kennedy, sa mère, y loue la plus grande salle qu'ils ont pu trouver (3 500 places), le Philharmonic Auditorium. Les gens attendaient pendant des heures pour avoir une place[5]. Ensuite, les croyants, reconnaissants de ses réunions à Los Angeles, ont construit une maison pour sa famille et elle.

L'église Foursquare Church est fondée en 1923, avec la construction de l'Angelus Temple[6]. L'assistance est devenue une megachurch, atteignant les 10 000 personnes[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Mark A. Noll, A History of Christianity in the United States and Canada, Wm. B. Eerdmans Publishing , USA, 1992, pages 513-514
  2. (en) Edith Waldvogel Blumhofer, Aimee Semple McPherson: everybody's sister, Wm. B. Eerdmans Publishing, USA, 1993, page 81
  3. (en) Edith Waldvogel Blumhofer, Aimee Semple McPherson: everybody's sister, Wm. B. Eerdmans Publishing, USA, 1993, page 84
  4. (en) Keller, Rosemary Skinner ; Ruether, Rosemary Radford, Encyclopedia of Women and Religion in North America, Indiana University Press, USA, 2006, pages 406-407
  5. (en) Edith Waldvogel Blumhofer, Aimee Semple McPherson: everybody's sister, Wm. B. Eerdmans Publishing, USA, 1993, page 304
  6. (en) Randall Herbert Balmer, Encyclopedia of Evangelicalism, Westminster John Knox Press, USA, 2002, page 295
  7. (en) Thomas, Lately Storming Heaven: The Lives and Turmoils of Minnie Kennedy and Aimee Semple McPherson, Ballantine Books, USA, 1970) page 32

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :