Agence panafricaine de la grande muraille verte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Agence panafricaine
de la grande muraille verte
Logo de l'organisation
Situation
Région Sahel et Sahara
Création
Siège Nouakchott en Mauritanie
Organisation
Secrétaire exécutif Abdoulaye Dia

Site web www.grandemurailleverte.org/gmv
La carte montre en orange la zone du Sahel.

L'Agence panafricaine de la grande muraille verte (APGMV) (en anglais et de manière coofficielle Panafrican Agency of the Great Green Wall, PAGGW) est une agence interétatique, créée en 2010, sous l'égide de l'Union africaine et de la CEN-SAD, par les états sahélo sahariens pour gérer le projet de Grande muraille verte[1].

Historique[modifier | modifier le code]

L'APGMV a été créée le par le Burkina Faso, la République de Djibouti, l'État d'Érythrée, la République démocratique fédérale d'Éthiopie, la République du Mali, la République islamique de Mauritanie, la République du Niger, la République fédérale du Nigeria, la République du Sénégal, la République du Soudan et la République du Tchad[1].

Missions[modifier | modifier le code]

L'APGMV a pour missions, la coordination et le suivi de la réalisation d'une barrière verte de protection contre l'avancée du désert et de contribuer au développement durable sur la bande sahélo-saharienne comprise principalement entre les isohyètes 100 et 400 mm sur une distance d'au moins 7 000 km de long et 15 km de large allant de Dakar à Djibouti. Ce tracé, peut en cas de nécessité, inclure des bretelles. L'APGMV est chargée en relation avec les États membres, l'Union africaine, le NEPAD et la CEN-SAD de coordonner, suivre et évaluer toutes les activités relatives à la Grande muraille verte et de mobiliser les ressources nécessaires[1].

Gouvernance[modifier | modifier le code]

L'APGMV comprend quatre organes de direction[1] :

  • une conférence des chefs d'État et de gouvernement ;
  • un conseil des ministres ;
  • un secrétariat exécutif ;
  • un comité technique des experts.

Le professeur Abdoulaye Dia est secrétaire exécutif de l'agence[2].

Le siège de l'organisation a été installé d'abord à Ndjamena au Tchad[3], puis la décision est prise de l'installer à Nouakchott en Mauritanie, décision entérinée le [3],[4].

Agences nationales[modifier | modifier le code]

L'APGMV est relayée au niveau de chaque pays par une structure nationale créée conformément à sa législation interne avec la mission d'entreprendre la réalisation de la grande muraille verte[1].

À la date de , sur les 11 structures prévues, seule l’agence du Sénégal (Agence nationale de la grande muraille verte, ANGMV) a été instaurée[5],[6]. L'agence mauritanienne a été créée en [7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]