Affaire de Lillehammer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'affaire de Lillehammer se réfère à l'assassinat le à Lillehammer (Norvège) par des agents du Mossad, de Ahmed Bouchiki, un simple serveur norvégien d'origine marocaine. Les agents israéliens qui avaient été envoyés en mission dans le cadre de l'Opération Colère de Dieu chargé de liquider les membres du commando responsable de la prise d'otages des Jeux olympiques de Munich en 1972, l'avaient confondu avec Ali Hassan Salameh, le leader de l'organisation Septembre Noir, instigateur principal de cette prise d'otages meurtrière.

Sylvia Rafael, un des plus importants agents du Mossad qui avait participé à cet assassinat fut arrêtée par la police norvégienne et condamnée pour meurtre dans cette affaire. Après plusieurs années de prison, elle bénéficiera d'une libération anticipée grâce à son avocat Annæus Schjødt, Jr. (en) (1920-2014), qui deviendra son époux[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Sylvia, une vie au sein du Mossad », sur tribunejuive.info,‎ (consulté le 21 novembre 2016)

Bibliographie[modifier | modifier le code]