Affaire Somers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’affaire Somers est la seule mutinerie au sein de l'United States Navy sur un navire de guerre américain, l'USS Somers.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 25 novembre 1842, aux Antilles, le cadet Philip Spencer, fils du secrétaire à la Guerre John C. Spencer, aurait dit à l'intendant qu'une mutinerie était prévue par l'équipage, ils avaient l'intention d'utiliser le navire pour le piratage de l'île des Pins.

Le 26 novembre, l'intendant annonce le plan au capitaine Mackenzie, au commissaire de bord Heiskill et premier lieutenant Guert Gansevoort.

Le capitaine Mackenzie prit la question au sérieux, il chargea Gansevoort de surveiller l'équipage. Gansevoort apprit des autres membres de l'équipage que Spencer avait été observée durant des conférences nocturnes avec un marin et le second maître d'équipage Samuel Cromwell. Le capitaine Mackenzie interrogea Spencer. Spencer a répondu qu'il a dit à l'intendant que l'histoire était une plaisanterie. Spencer a été arrêté et mis aux fers. Des documents écrits en grec ont été découverts dans la fouille du casier de Spencer et traduits par un officier.

Le 27 novembre, un mât est endommagé et les circonstances sont restées suspectes. Cromwell, un marin, a été interrogé sur ses rencontres présumées avec Spencer.

Le 28 novembre l'intendant Henry Waltham a été fouetté pour avoir volé le brandy de Spencer. Le jour même, le capitaine Mackenzie informe l'équipage d'un complot organisé par Spencer.

Le 30 novembre, cinq autres hommes ont été mis aux fers : Wilson, McKinley, Green, Cromwell et Alexander McKie. Le capitaine Mackenzie a adressé une lettre à ses quatre officiers de quart (le lieutenant Gansevoort, le chirurgien adjoint LW Leecock, le lieutenant Heiskill et le quartier Maître Perry) et à trois aspirants (Henry Rodgers, Egbert Thompson et Charles W. Hayes), demandant leur opinion quant à la meilleure façon de procéder. Les sept hommes ont interviewé les membres de l'équipage.

Le 1er décembre, les officiers ont déclaré que Spencer, Cromwell et Small étaient coupable d'une intention de mutinerie, et ils ont recommandé que les trois soit mis à mort. Les comploteurs ont été pendus le même jour et envoyés en mer. Certains ont noté que le capitaine aurait pu attendre car ils étaient à seulement treize jours du port d'attache. En réponse, le capitaine a noté la fatigue de ses officiers, la petitesse du navire et les insuffisances des dortoirs.

Le Somers atteint Saint Thomas (Îles Vierges des États-Unis) le 5 décembre et retourne à New York le 14 décembre. Un tribunal de la marine a enquêté sur la mutinerie présumée et les exécutions. Le tribunal a disculpé Mackenzie. Néanmoins, la population est resté sceptique.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]