Adrano

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Adrano
Adrano
Nom sicilien Adranu
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la Sicile Sicile 
Province Catane 
Code postal 95031
Code ISTAT 087006
Code cadastral A056
Préfixe tel. 095
Démographie
Gentilé adraniti
Population 36 779 hab. (31-12-2010[1])
Densité 446 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 39′ 45″ nord, 14° 50′ 08″ est
Altitude Min. 560 m
Max. 560 m
Superficie 8 251 ha = 82,51 km2
Divers
Saint patron San Nicolò Politi
Fête patronale 3 août
Localisation
Localisation de Adrano
Géolocalisation sur la carte : Sicile
Voir sur la carte administrative de Sicile
City locator 14.svg
Adrano
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Adrano
Géolocalisation sur la carte : Italie
Voir sur la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Adrano
Liens
Site web http://www.comune.adrano.ct.it/

Adrano ou Aderno est une ville italienne d'environ 36 000 habitants située dans la province de Catane, en Sicile.

Géographie[modifier | modifier le code]

Adrano est situé sur les pentes de l'Etna.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site de Contrada Mendolito est occupé antérieurement à la colonie de Denys. On y a découvert un bronze de style sévère du Ve siècle av. J.-C., dit éphèbe d'Aderno, aux muscles exagérément tendus pour le geste de libation qu'il pratique, copie probable d’une grande statue d’athlète de Pythagoras de Rhégion[2].

L'antique Adranon était connu pour son sanctuaire dédié à Adranos, dieu du feu des Sicules, où l’on élevait des meutes de chiens sacrés. Les fouilles des grottes sont révélés des sépultures avec une abondante céramique de Castelluccio[2].

Denys l’Ancien fonde en -400 un avant-poste militaire pour surveiller le territoire sicule. Timoléon y vainc le tyran Hicetas de Leontini, allié aux Carthaginois[2].

Sous la domination romaine, la ville subit les troubles de la guerre servile et des vols de Verrès[2].


Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Belpasso, Biancavilla, Bronte, Castiglione di Sicilia, Centuripe, Maletto, Nicolosi, Randazzo, Sant'Alfio, Zafferana Etnea


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.
  2. a b c et d Pierre Lévêque, « L’Etna », La Sicile, Presses Universitaires de France, « Nous partons pour », 1989, p. 249-260. [lire en ligne]