Adrafinil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Adrafinil
Image illustrative de l’article Adrafinil
Identification
Nom UICPA 2-[(diphénylméthyl)sulfinyl]-N-hydroxyacétamide
No CAS 63547-13-7
No ECHA 100.058.440
No EC 264-303-1
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C15H15NO3S  [Isomères]
Masse molaire[1] 289,35 ± 0,019 g/mol
C 62,26 %, H 5,23 %, N 4,84 %, O 16,59 %, S 11,08 %,

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'adrafinil est un stimulant — il stimule les centres de l'éveil dans le cerveau : molécule agoniste alpha 1 central — découvert à la fin des années 1970 par les laboratoires Lafon. Aujourd'hui commercialisé par les Laboratoires Céphalon avec la spécialité Olmifon, délivrée sur prescription uniquement. Il est utilisé pour traiter les troubles de la vigilance et certains symptômes neurologiques chez le sujet âgé.

Historique[modifier | modifier le code]

Adrafinil a été découvert à la fin des années de 70 par les scientifiques travaillant avec laboratoire lafon. La premier d'approvisionnement en médicament comme un traitement expérimental pour la narcolepsie en 1986 en France. Plus tard le laboratoire lafon a développé un autre médicament qui était le principal métabolite de l'adrafinil: le modafinil. Par ailleurs, le mécanisme d'action n'est pas clair et la plupart des chercheurs supposent que l'adrafinil et le modafinil servent d'agonistes aux récepteurs adrénergiques α1. Et puis la preuve à l'appui de cette hypothèse sont la faiblesse des mécanismes et le modafinil peut réagir avec les autres réactifs, c'est la raison pour laquelle on pense que le modafinil possède une plus grande activité adrénergique α1 sélectif que adrafinil, et nous n'avons pas encore trouvé beaucoup l'effet communs d'Adrafinil .donc il est important de surveiller le foie d'une personne utilisant adrafinil pendant des périodes prolongées[2].

(Cette histoire est rapportée par une parente d'une personne travaillant dans le laboratoire Lafon à l'entretien des animaux testés. Le Docteur Lafon demandait à ses chercheurs de bien tenir compte des observations de ces personnes car ce sont elles qui avaient le plus de contacts avec les animaux et pouvaient les observer le plus longtemps. Or, la molécule étudiée était nouvelle et personne ne savait exactement quels effets elle pouvait produire sur les animaux. Cette personne nota que les animaux, à qui on avait injecté la molécule, paraissaient plus agités, plus nerveux, plus remuants que les animaux témoins. M. Lafon demanda donc d'observer ces signes avec plus d'attention et cela amena à la découverte de l'effet éveillant de la molécule. Ce fut sa première chance, pour elle dont les effets observables n'étaient pas immédiatement évidents.)

Synthèse[modifier | modifier le code]

Synthèse de l'Adrafinil[réf. nécessaire]

Pharmacologie[modifier | modifier le code]

Le médicament agit probablement par activation des récepteurs post-synaptiques récepteurs α1-adrénergiques situés dans les centres de vigilance et l'éveil. Chez l'homme, quand il est pris par voie orale et à jeun, L'originalité chimique de l'Adrafinil et son spectre pharmacologique atypique ne permettent pas de le classer dans le cadre habituel des médicaments d'action centrale : psychotonique classique, antidépresseur, anxiolytique, l'absorption intestinale est rapide. La t1/2 d'absorption est de 12 ± 3 minutes. La concentration plasmatique maximale est atteinte en 0,9 ± 0,2 heures. Les effets apparaissent généralement dans les 45-60 minutes. La liaison aux protéines plasmatiques est élevée (80%).

Contrairement au modafinil, visé Adrafinil est le précurseur chimique, il faut du temps pour la première métabolite de se accumuler à des niveaux actifs dans le sang.

Mécanisme d'action[modifier | modifier le code]

Le spectre pharmacologique atypique de l'adrafinil ne permet pas de le classer dans le cadre habituel des médicaments d'action centrale : psychotoniques classiques, antidépresseurs ou anxiolytiques.

Le mécanisme d'action passe par une activation de type 1-adrénergique post-synaptique des systèmes centraux d'éveil.

Mode d'excrétion: rénal (urine)[modifier | modifier le code]

  • Demi-vie du comprime : 1 heure

Précautions[modifier | modifier le code]

Cas d'usage[modifier | modifier le code]

L'adrafinil est utilisé dans la prise en charge de ralentissements idéomoteurs et de troubles de l'attention chez le sujet âgé. Avec ses capacités psychostimulants, il n'a pas fallu longtemps avant que les gens commencent à utiliser l'adrafinil hors label, principalement pour aider à se reste réveillé ou pour se concentrer. Adrafinil est également considéré comme un nootropique, c'est pourquoi il y a des gens qui le prennent comme un stimulant pour aider à l'étude. Certains pensent aussi qu'il est capable d'améliorer la capacité de création, maintenir et améliorer la mémoire plus efficacement. Cela peut-être dépendre à sa capacité d'affecter les récepteurs du glutamate dans le cerveau.

Traitement chez le sujet âgé :

  • troubles de la vigilance et de l'attention
  • ralentissement idéomoteur.

Contre-indication[modifier | modifier le code]

L'utilisation d'adrafinil est déconseillée pendant la grossesse quel qu'en soit le terme : les données cliniques et animales sont insuffisantes pour conclure.

Précaution d'emplois[modifier | modifier le code]

Chez les insuffisant rénaux et les insuffisant hepatiques graves, il faut utiliser une posologie plus faible (300 à 600 mg par jour, normalement 600 à 1 200 mg par jour).

Chez les épileptiques, confirmer l’efficacité du traitement de l'anti-comitial et correctement suivi avant de prendre l'adrafinil.

En cas d'utilisation prolongée, on conseille de surveiller les phosphatases alcalines. Il est hypersensible à l'un des excipients (excipients de comprime : amidon de maïs, croscarmellose sodique (E468), povidone (E1201), macrogol, talc (E553b), magnésium stéarate (E572), polyacrylate, lactose, titane dioxyde (E171), glycérol (E422).

Effets secondaires[modifier | modifier le code]

  • Épisodes transitoires d'agitation, de confusion, d'agressivité ou d'excitation psychique, insomnie. Ces manifestations ont régressé spontanément à l'arrêt du traitement et parfois malgré la poursuite du traitement ou en diminuant la dose quotidienne.
  • Exceptionnellement : mouvements involontaires ou anormaux à type de dyskinésies buccofaciales ou de tremblements des extrémités, régressifs à l'arrêt du traitement, inversions d'humeur chez des malades maniaco-dépressifs
  • Des céphalées, des gastralgies, des éruptions cutanées ont été rapportées au cours des essais cliniques.
  • Chez l'animal, l'adrafinil augmente l'activité locomotrice et diminue la durée du sommeil barbiturique sans induire de stéréotypies ni de comportement d'escalade. Il ne s'oppose pas au ptosis réserpinique. Il ne modifie pas l'hypothermie induite par l'apomorphine. Il diminue la durée de l'immobilité de résignation. Il entraîne une augmentation de l'éveil cortical et comportemental chez le rat et le singe, sans perturber les phénomènes phasiques du sommeil.
  • Chez l'homme en hypo-activité, l'adrafinil augmente la sensibilité aux stimulations extérieures et la qualité de "présence" et de vigilance en période d'activité diurne, sans modifier les phénomènes phasiques du sommeil.

Sécurité et toxicologie[modifier | modifier le code]

Chez le rat, un mois de traitement par voie orale à 400 mg/kg ou trois mois de traitement jusqu'à 200 mg/kg n'a pas réussi à provoquer de signe de toxicité. Mais ils ont été mesurés à 1,250 mg/kg (souris) et 3,400 mg/kg (rats). Une apparente tentative de suicide chez un sujet humain par surdosage en modafinil (4,500 mg aiguë) a produit l'insomnie et hyperexcitation qui a infirmé après 24 heures d'hospitalisation.

Une étude de cas avec adrafinil dose à 900 mg par jour pendant dix mois a noté le développement de la dyskinésie orofaciale sans tremblements ou d'autres symptômes de la maladie de Parkinson qui s'améliore pas sur une absence de quatre mois de la thérapie adrafinil, améliorée avec la dopamine appauvrissant agent de tétrabénazine. L'effet secondaire est également signalé avec la thérapie de modafinil, ce qui suggère que la dyskinésie induite orofaciale adrafinil-peut être associée à la conversion au modafinil après l'ingestion. Notamment, le patient dans l'étude de cas de modafinil avait de multiples problèmes médicaux qui peuvent avoir conduit la clairance réduite du modafinil, provoquant éventuellement dyskinésie orofaciale[3].

Avantages et inconvénients de l'adrafinil[modifier | modifier le code]

Avantages
  • Il favorise l'éveil efficace;
  • Il vous donne l'énergie mentale supplémentaire;
  • Il améliore l'attention ce qui en fait une option de gestion potentielle pour les individus avec TDAH (traitement du trouble du déficit de l'attention avec hyperactivité);
  • Il améliore la capacité à se concentrer;
  • Il peut avoir des effets nootropes;
  • Il peut avoir des propriétés antidépressives et anxiolytiques;
  • Il n'a pas les effets indésirables communs par rapport à d'autres stimulants comme les amphétamines et de la caféine;
  • Il n'est pas cher.
Inconvénients
  • Il augmente enzymes hépatiques, ce qui pose des risques de santé si vous utilisez longtemps;
  • Il est connu pour provoquer des affections cutanées;
  • Il est connu pour causer des maux d'estomac et d'autres troubles gastro-intestin aux connexes;
  • Il a été observé pour provoquer la confusion et l'anxiété lorsque les effets commencent à se estomper;
  • Il peut provoquer une hyperstimulation;
  • Il peut provoquer la manie d'individus génétiquement prédisposés;
  • Il peut provoquer de l'agressivité accrue;
  • Il a d'autres effets secondaires désagréables.

Statut juridique[modifier | modifier le code]

Dopage[modifier | modifier le code]

L'Adrafinil est ajouté à la liste des substances interdites par l'Agence mondiale antidopage pour tous les compétitions sportives depuis 2004.

Les informations de sécurité de l'adrafinil est défectible, donc modafinil est souvent utilisé à la place. Les médecines ne conseillent pas d'utiliser l'adrafinil pendant une longue période, car l'adrafinil est métabolisé en modafinil dans le foie, et la sécurité de cela reste à prouver. Adrafinil et le modafinil sont interdites par l'Agence mondiale antidopage (AMA) car ils sont stimulant[3],[2].

Aux États-Unis adrafinil n'est pas un médicament réglementé, on peut l'acheter en pharmacie sans ordonnance, et l'utiliser quand on a besoin, on peut aussi l'importer en privé par les citoyens.

Au Canada, l'adrafinil est un médicament réglementé, mais on peut l'acheter comme un produit chimique recherche, et on peut l'importer en privé par les citoyens.

En Nouvelle-Zélande, l'adrafinil est un medicament de prescription, et on est demande de l'achete avec un ordonnance.

  • France

En France, l'adrafinil a été retiré de la vente le 26 août 2011. Il a été vendu en France et en Europe sous le nom olmifon jusqu'en septembre 2011, lorsque l'EMA (Agence Européenne des Médicaments) a réévalué la molécule et a retiré l'autorisation de mise sur le marché, citant les effets indésirables connus et un ratio bénéfice-risque insatisfaisant.

Notes et références[modifier | modifier le code]