Ptosis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ptosis des paupières
Description de cette image, également commentée ci-après

Ptosis de la paupière droite chez un homme atteint d'une myasthénie. La paupière du côté gauche a une rétraction compensatrice (Loi de Hering sur l'état d'innervation égale[1]).

CIM-10 H02.4, Q10.0
CIM-9 374.3
DiseasesDB 25466
eMedicine oph/201  oph/345
MeSH D001763
Wikipédia ne donne pas de conseils médicaux Mise en garde médicale

Le ptosis, ou ptôse palpébrale ou encore blépharoptôse, est la chute de la paupière supérieure, résultant d'un déficit du muscle releveur de la paupière supérieure (levator palpebrae) ou d'une désinsertion de ce muscle et de son aponévrose.

Il peut être uni- ou bilatéral. Il peut être plus ou moins sévère : en effet si la paupière ptôsée vient obstruer la pupille, le ptosis retentit sur la fonction visuelle. Il peut être congénital ou acquis.

Le syndrome d'Apert et le syndrome de Saethre-Chotzen sont deux syndromes craniofaciaux dans lesquels le ptosis est congénital[2].

Certains produits neurotoxiques, médicaments ou molécules provoquent un ptosis bilatéral (comme le ginseng à forte dose (250-1000 mg/kg i.p.) chez le rat ou la souris de laboratoire, effet associé à une inhibition de l'activité)[3].

Classification des ptosis acquis[modifier | modifier le code]

Traitement[modifier | modifier le code]

Il dépend du diagnostic étiologique.

Lorsque le ptosis résulte d’une lésion irréversible, un traitement chirurgical peut être proposé, avec deux techniques principales. La première consiste à faire une troncature (raccourcissement) ou une plicature (pliage) du muscle releveur ; la paupière supérieure est ensuite raccrochée à ce muscle. La seconde technique consiste en une suspension de la paupière aux muscles frontaux.

Généralement, la seconde méthode est employée lorsque la première n’a pas eu de succès ou que le muscle releveur est trop faible.

Personnalités atteintes de ptosis[modifier | modifier le code]

Phineas Gage, un patient resté célèbre en neurologie, présentait un ptosis gauche consécutif à son accident.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Atlas d'ophtalmologie clinique, Par David-J Spalton,Roger-A Hitchings,Paul-A Hunter
  2. Crouzon, Apert, Pfeiffer, Saethre-Chotzen, and Carpenter Syndromes
  3. Mattei R, Dias R.F, Espınola E.B, Carlini E.A & Barros S.B.M (1998) Guarana (Paullinia cupana): toxic behavioral effects in laboratory animals and antioxidant activity in vitro. Journal of ethnopharmacology, 60(2), 111-116. (résumé)
  4. (en) « Speaker: Suspect sleep apnea in all cases of floppy eyelid syndrome », sur www.healio.com/optometry/primary-care-optometry/news/online
  5. (en) « Lazy Eye Syndrome May Be Linked to Sleep Apnea Lazy Eye Syndrome May Be Linked to Sleep Apnea », sur www.emaxhealth.com
  6. « Celebrities with Ptosis », sur HubPages (consulté le 21 novembre 2015)
  7. Dimanche +, Canal+, 10 septembre 2006
  8. D'après sa bio sur IMDB
  9. D'après sa bio sur mtv.com
  10. D'après premiere.fr