Adorable Menteuse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adorable Menteuse
Titre original Adorable Menteuse
Réalisation Michel Deville
Scénario Nina Companeez
Michel Deville
Acteurs principaux
Sociétés de production Éléfilm
ARTF
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Durée 111 min
Sortie 1962

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Adorable Menteuse est un film français réalisé par Michel Deville et sorti en 1962.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Juliette et Sophie sont deux sœurs aussi belles que différentes : Juliette pratique le mensonge pour tromper l'ennui tandis que Sophie pèche (et gaffe) par excès de franchise. L'amour va apprendre à Juliette combien il faut être sincère pour gagner l'affection de l'élu de son cœur et à Sophie qu'un mensonge peut être salutaire…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

  • Début des prises de vue : 24 avril 1961[1].
  • Extérieurs : Paris et région parisienne[1].
  • Intérieurs : studios Jenner[1].
  • Marina Vlady[2] : « D'emblée j'accepte le nouveau film qu'on me propose. Son titre, Adorable Menteuse. […] Pour Deville, le plus important résidait dans les sous-entendus permanents courant sous un texte apparemment un peu mièvre. C'était très amusant à jouer, car, tout en proférant des mots d'une grande banalité, on peut, par le jeu des regards, des mimiques démentant ce qu'on avance, donner aux situations tout leur piquant. […] En voilà un qui a toujours aimé les comédiens. […] J'étais moi-même poussée par lui vers le comique, et certaines scènes qui m'étaient apparues presque caricaturales au tournage se sont révélées, le film une fois monté, tout à fait à leur place ».

Chanson[modifier | modifier le code]

Oui, je me mets à tes genoux, paroles de Nina Companeez et musique de Jean-Jacques Grünenwald, interprétée par Marina Vlady.

Accueil[modifier | modifier le code]

Marina Vlady[2] : « Adorable Menteuse reçut les louanges de la critique et bénéficia surtout d'un énorme succès public ».

Vidéographie[modifier | modifier le code]

2008 : Coffret volume 1 Michel Deville (films de 1960 à 1964, Ce soir ou jamais, Adorable Menteuse, À cause, à cause d'une femme, L'Appartement des filles, Lucky Jo), 5 DVD remastérisés, Éléfilm Distribution, France.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Ciné-Ressources (Cinémathèque française).
  2. a et b Extrait de ses mémoires, 24 images / seconde, Éditions Fayard, Paris, 2005 (ISBN 978-2-213-62358-0).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Madeleine Garrigou-Lagrange, « Adorable menteuse », Téléciné no 104, Paris, Fédération des Loisirs et Culture Cinématographique (FLECC), , (ISSN 0049-3287)