Jean-François Calvé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-François Calvé
Description de l'image Defaut.svg.
Naissance
Athis-Mons, (Essonne), Drapeau de la France France
Nationalité Drapeau : France Française
Décès (à 89 ans)
Couilly-Pont-aux-Dames, (Seine-et-Marne), Drapeau de la France France
Profession Acteur
Films notables Marguerite de la nuit
La mariée est trop belle
Adorable Menteuse
Traitement de choc

Jean-François Calvé est un acteur français né le à Athis-Mons, (Essonne), et mort le à Couilly-Pont-aux-Dames, (Seine-et-Marne)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Ancien élève du conservatoire national supérieur d'art dramatique promotion 1948, il fait immédiatement ses débuts en jeune premier au cinéma comme au théâtre.

Il est par deux fois le partenaire de Brigitte Bardot au cinéma, dans Manina la fille sans voiles (1952) et dans La mariée est trop belle (1956).

Il tourne avec quelques-uns des réalisateurs français les plus célèbres des années 1950 aux années 1970 ; il incarne notamment le « Faust » de Marguerite de la nuit de Claude Autant-Lara (1955), et joue les séducteurs pour Pierre Gaspard-Huit (La mariée est trop belle, 1956), Michel Deville (Adorable Menteuse en 1962 et L'Appartement des filles en 1963), tandis qu'il tient des rôles plus complexes dans les films d'Yves Boisset (L'Attentat, 1972) et d'Alain Jessua (Traitement de choc, 1973). Ce qui lui donne de côtoyer quelques-unes des actrices françaises les plus populaires d'alors : Michèle Morgan, Marina Vlady, Mylène Demongeot, Annie Girardot.

Retraité à la maison des artistes de Couilly-Pont-aux-Dames (Seine-et-Marne), il décède le 8 octobre 2014[1]. Ses obsèques ont eu lieu le mardi 14 octobre au crématorium de Saint-Soupplets (Seine-et-Marne).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]