Adolphe Dugléré

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la cuisine <adjF>
Cet article est une ébauche concernant la cuisine.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (avril 2009).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Adolphe Dugléré
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Adolphe Dugléré, né le 3 juin 1805 à Bordeaux, et mort le 4 avril 1884 à Paris, est un chef cuisinier français.

Il trouve sa voie grâce à son père, Jean Dugléré, qui lui aussi fut chef cuisinier[réf. nécessaire].

Élève de Carême, Dugléré a travaillé au Café Anglais et aux Trois frères provençaux, où il a dans son équipe Casimir Moisson, qui s'en va en 1859[1].

On lui doit, entre autres, les pommes Anna, le potage Germiny, la poularde Albufera, le bar à la Dugléré ou la sole à la Dugléré.

Il fut le conseiller d'Alexandre Dumas pour son Dictionnaire sur la gastronomie[réf. nécessaire].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jacques Kother, Le Petit Journal du Passé, 4 septembre 2005, Le Guide des Connaisseurs [1].