Adolf Miethe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Adolphe Miethe en 1905 Nicola Perscheid

Adolf Miethe (allemand : Adolf Miethe; 25 avril 1862, Potsdam5 mai 1927, Berlin) — est un savant allemand, un des pionniers de la photographie couleur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie la physique, la chimie et l'astronomie à l'Université de Göttingen, où il défend sa thèse en 1889, sur le sujet : « La photographie astronomique des étoiles fixes par l'actinomètre » (allemand : «Zur Actinometrie photographisch-astronomischer Fixsternaufnahmen»).

En 1887, il invente avec Johaness Gaedicke le flash au magnésium. Puis, au sein de la firme Schulze & Barthels à Rathenow, il développe le téléscope, les jumelles et invente l'un des premiers téléobjectif. À partir de 1894, il travaille pour la firme Voigtländer à Brunswick, où il poursuit ses recherches dans le domaine de l'optique. En 1899, après la mort du professeur Herman Wilhelm Vogel (en), Adolf Miethe est nommé professeur de photochimie, de photographie et d'analyse spectrale à l'Université technique impériale de Berlin ( Königlich technische Hochschule).

En 1901, Miethe construit un appareil pour la « photo en trois couleurs naturelles » ( en allemand : «Dreifarbenfotografie nach der Natur»), qui était déjà réalisé sur plan par Willhem Bermpohl et qui, dès 1903, est présentée au grand public.

À partir de 1903 ou 1904, il conçoit une variant de l'appareil photographique du photographe russe Prokoudine-Gorski pour réaliser des photos couleurs. Auparavant, sous la supervision de Miethe, en 1902, Prokoudine-Gorski avait étudié pendant six semaines à l'école de photomécanique de Charlottenburg près de Berlin[1].

Miethe mène une expédition en Égypte en 1908 et publie ses photographies sur ce voyage dans un album intitulé « Sous le soleil de l'Égypte éternelle » ( en allemand : «Unter der Sonne Ober-Ägyptens»).

En 1910 il réalise les premières photos du monde de l'Arctique sur l'île de Svalbard dans le Spitsberg, lors d'une expédition en dirigeable menée par le comte Ferdinand von Zeppelin.

Adolf Miethe observe une éclipse solaire en 1914 lors d'une expédition au nord de la Norvège, et en réalise des photos couleurs.

Au début du XXe siècle, Miethe jouissait d'une excellente réputation auprès des experts en photographie et optique européens. Il est l'auteur de nombreux ouvrages, éditeur de revues scientifiques, membre d'associations de photographes en Allemagne et à l'étranger, président de l'association des aérostiers et du jury de plusieurs expositions internationales. Dans l'Empire russe ses articles sont publiés régulièrement dans la revue « Le photographe amateur » (jusqu'en 1919) et dans quelques autres périodiques.

Miethe a laissé derrière lui de nombreuses archives de photos couleurs des années 1903 au années 1920. Mais celles-ci sont encore relativement peu publiées sur Internet[2].

Photos couleur de Miethe

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Dreifarbenfotografie nach der Natur, 1904
  • (de)Unter der Sonne Ober-Ägyptens, Berlin, 1922
  • (de)Mit Zeppelin nach Spitzbergen, Berlin und Leipzig, 1911

Références[modifier | modifier le code]

  1. (ru) Svetlana Garanina, biographie de Prokoudine-Gorski / Прокудина-Горского\\Светлана Гаранина (Профессор кафедры книговедения Московского государственного университета культуры и искусств) с.10.
  2. Die Dreifarbenfotografie nach Prof. Dr. Adolf Miethe — Bildergalerie

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]