Adénomyose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

L'adénomyose est un type d'endométriose interne ; elle est définie par la présence de glandes endométriales et de stroma cytogène à l’intérieur du myomètre. Les foyers kystiques endométriosiques restent en communication avec la cavité utérine. Le myomètre n'est que rarement colonisé.

Épidémiologie[modifier | modifier le code]

L'adénomyose affecte souvent les femmes multipares en âge de procréer. En général, cette pathologie est observée avec une fréquence plus élevée chez les femmes avec une histoire de procédures chirurgicales utérines antérieures (césarienne, curetage, etc).

Étiologie[modifier | modifier le code]

La cause de l'adénomyose est inconnue, mais la théorie le plus largement admise postule que la barrière entre l'endomètre et le myomètre, qui empêche normalement l'invasion des glandes et du stroma endometrial dans le myomètre, est compromise, ce qui permet à l'invasion de se produire.

Parfois l’adénomyose peut causer une masse ou une croissance tissulaire nodulaire dans l'utérus. Ceci est appelé un adénomyome.

Présentation clinique  [modifier | modifier le code]

Le symptôme principal est la dysménorrhée, un grossissement de l'utérus et un accroissement des menstrues (ménorragie).

Il est aussi possible d’avoir des douleurs pelviennes chroniques indépendantes du cycle menstruel. En fait, les glandes endométriales ectopiques au sein de l'adénomyose ne répondent pas généralement aux hormones ovariennes cycliques, contrairement à ceux de l'endométriose.

Le traitement[modifier | modifier le code]

Le traitement dépend de la gravité des symptômes et de la nécessité, ou pas, de préserver la fertilité. Dans certains cas, l’utilisation d’un traitement anti_inflammatoire ou d’un traitement hormonal est suffisante.

Chez les femmes présentant des symptômes graves non soulagés par le traitement médical, une hystérectomie peut être réalisée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • J.-L. Brun, H. Creux, R. Gauzère, P. Randaoharison, D. Dallay Traitement de l'adénomyose [150-A-50].

Lien externe[modifier | modifier le code]