Actionnariat solidaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'actionnariat solidaire est une forme d'actionnariat où l'actionnaire solidaire renonce aux dividendes, afin que la société foncière ou coopérative ou financière solidaire dont il est actionnaire puisse consacrer l'intégralité de ses ressources et profits à la mise en œuvre de ses réalisations de solidarité.

Situation en France[modifier | modifier le code]

Contexte réglementaire[modifier | modifier le code]

Acteurs de l'actionnariat solidaire en France[modifier | modifier le code]

En France, l'association Finansol, crée en 1995, se donne pour mission d'assurer la promotion de ce secteur et de créer un label pour distinguer les placements à caractère solidaire de ceux plus classiques[réf. nécessaire]. Finansol compte aujourd'hui une quarantaine de membres financeurs solidaires et autant d'établissements financiers, et une dizaine d'institutions et personnes qualifiées[réf. nécessaire].

Parmi les financeurs et organismes solidaires les plus connus en France, on trouve notamment l'Association pour le droit à l'initiative économique (ADIE), la Foncière Chenelet, Habitat et Humanisme, Comité catholique contre la faim et pour le développement, Entreprendre pour Humaniser la Dépendance (E.H.D.), Terre de Liens, la NEF, les Cigales, Babyloan et France Active.[réf. nécessaire]

Pour les organismes solidaires, L'actionnariat solidaire permet de développer rapidement les ressources - chaque euro reçu permet d'obtenir un complément sous forme de subventions et/ou de prêts.

Le développement de l'actionnariat solidaire est dépendant des avantages fiscaux.