Finansol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Finansol
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Association loi 1901
But Promouvoir la solidarité dans l'épargne et la finance.
Zone d’influence France
Fondation
Fondation 1995
Origine France
Identité
Siège Paris, France
Président Frédéric Tiberghien[1]
Membres 70
Site web http://www.finansol.org

Finansol est une association loi de 1901 créée en 1995 en France, dont l'objet est la promotion de la solidarité dans l’épargne et la finance. Elle sensibilise le plus grand nombre sur le fait qu'il est possible d'opter pour une finance utile, éthique et raisonnée via l'organisation d'événements et la publication de documentations.

Finansol compte à ce jour 70 membres et 91 collaborateurs.

Histoire de l'association[modifier | modifier le code]

L'association Finansol est créée en mai 1995 dans le but de pallier le manque de notoriété de la finance solidaire. Afin d'être sûr que l'argent déposé sur un placement dit "solidaire" aille véritablement à un projet d'utilité sociale et/ou environnementale, Finansol décide en mai 1997 de mandater un comité d’experts indépendant issus de la société civile pour créer le label Finansol[2]. Le comité se met au travail et définit collégialement les critères de certification, dont la solidarité et la transparence, qui font toujours partie des critères actuels.

En novembre 2003, Finansol lance la première campagne régionale de la Semaine de l’épargne solidaire, en Provence-Alpes-Côte d’Azur[3]. En 2008, cette opération devient nationale. En 2009, elle change de nom pour devenir la « Semaine de la finance solidaire »[4].

En 2003, Finansol publie également le premier Baromètre de la finance solidaire[5], en partenariat avec le journal La Croix.

En 2008, dans le cadre de la loi de finances pour 2008[6],[7], Finansol prend la parole et propose d’encourager l’épargne de partage. Entendue par les pouvoirs publics, un amendement est adopté en janvier, accordant un prélèvement libératoire à taux réduit (5%) appliqué aux intérêts et aux dividendes de l’épargne solidaire de partage. Le 4 août de cette même année, la loi de modernisation de l’économie en faveur de l’épargne solidaire (LME)[8], dans la continuité de la loi Fabius de 2003, prolonge l’obligation de présentation d’au moins un fonds solidaire, au-delà des PERCO et PERCOI, dans tous les dispositifs de plan d'épargne entreprise (PEE) et interentreprises (PEI). Applicable au , cette loi va permettre à l’épargne salariale solidaire de devenir l'encours majoritaire de l’épargne solidaire dès 2013[9].

En novembre 2010, Finansol et le journal Le Monde décident de collaborer en créant les Grand Prix de la finance solidaire[10][réf. insuffisante]. Organisés pendant la Semaine de la finance solidaire, ces prix récompensent des entrepreneurs remettant l’Homme au cœur de l’économie, selon quatre catégories (Activités écologiques, Innovation sociétale, Lutte contre l’exclusion et Entrepreneuriat dans les pays en développement). Depuis 2013, Finansol et Le Monde proposent aux internautes de participer en décernant le Prix « Coup de cœur du public »[11].

L'adoption en 2014 de la loi relative à l’Economie sociale et solidaire (ESS)[12] va affiner les conditions d'accès aux financements de l'épargne solidaire. Composée historiquement des associations, des mutuelles et des coopératives, l'ESS recouvre désormais les sociétés commerciales qui jouent un rôle d'utilité sociale. La loi rénove l’agrément « entreprise solidaire » en introduisant la reconnaissance de l’utilité sociale et environnementale.

En 2015, l'association fête ses 20 ans et organise le Festival de la finance solidaire[13]. Des animations et des ateliers autour de la finance solidaire ainsi que des concerts sont organisés au Cabaret Sauvage à Paris.

Le label Finansol[modifier | modifier le code]

Logo du Label Finansol

Le label Finansol[14] a été créé en 1997 pour distinguer les produits d’épargne solidaire des autres produits d’épargne auprès du grand public. Par conséquent, il se limite à ce périmètre et ne labellise en aucun cas une association, une entreprise ou un établissement financier dans son ensemble.

À ce jour, il existe plus de 140 produits d’épargne solidaire labellisés Finansol.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frédéric Tiberghien un philosophe pour promouvoir Finansol
  2. lefigaro.fr, « Placement : tout savoir sur le label solidaire «Finansol» », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne)
  3. Benoit Willot, « Semaine de l'épargne solidaire en Île de France du 26 novembre au 3 décembre - Emploi et création » (consulté le 12 août 2016)
  4. « Semaine de la finance solidaire 2009 - [CDURABLE.info l'essentiel du développement durable] », sur cdurable.info (consulté le 12 août 2016)
  5. Par le 06/11/2005 à 20h45, « Epargne solidaire, l'argent fertile », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne)
  6. LOI n° 2007-1822 du 24 décembre 2007 de finances pour 2008, (lire en ligne)
  7. Amendement Finansol dans la loi de finance 2008
  8. LOI n° 2008-776 du 4 août 2008 de modernisation de l'économie, (lire en ligne)
  9. « Qui sont les épargnants solidaires ? », sur www.epargne-solidaire.com (consulté le 16 août 2016)
  10. « Les grands prix de la finance solidaire : Toute l'actualité sur Le Monde.fr. », sur Le Monde.fr (consulté le 12 août 2016)
  11. « Votez pour le « prix coup de cœur » des Grands prix de la finance solidaire », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  12. « LOI n° 2014-856 du 31 juillet 2014 relative à l'économie sociale et solidaire », sur www.legifrance.gouv.fr
  13. « Festival de la finance solidaire | Avise.org », sur www.avise.org (consulté le 12 août 2016)
  14. « L'épargne solidaire ou éthique - le label Finansol », sur www.cbanque.com (consulté le 12 août 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]