Accord de libre-échange entre la Corée du Sud et l'AELE

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'accord de libre-échange entre la Corée du Sud et l'AELE est un accord de libre-échange entre la Corée du Sud et l'Association européenne de libre-échange, composée de l’Islande, du Liechtenstein, de la Norvège et de la Suisse. Il est signé le 15 décembre 2005 et appliqué le 1er juillet 2006[1].

Il concerne en plus de la baisse des droits de douanes, le droit intellectuel, les marchés publics, la protection de l'investissement[1]. Certains produits agricoles vont l'objet d'un accord séparée avec les États-membre de l'AELE[1], alors que d'autres comme le fromage, le vin ou certains fruits sont concernés par cet accord[2]. Lors de son entrée en force de l'accord, 90 % des produits industriels échangés entre les deux territoires voient leurs droits de douanes supprimés ; cela exclut temporairement et graduellement certains produits comme les produits chimiques et totalement des produits comme ceux pétroliers[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Signature de l'accord de libre-échange AELE-Corée, Autorité fédérale de la Confédération Suisse, décembre 2005
  2. a et b Accord de Libre-échange avec la Corée du Sud, Switzerland Global Entreprise