Académie militaire de Modène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Accademia militare di Modena
Image illustrative de l'article Académie militaire de Modène
Devise UNA ACIES (en Latin)
(en français:un seul rang de troupes)
Informations
Fondation 2 novembre 1815
Type Grande école militaire
Localisation
Coordonnées 44° 38′ 55″ N 10° 55′ 43″ E / 44.64849, 10.92853 ()44° 38′ 55″ Nord 10° 55′ 43″ Est / 44.64849, 10.92853 ()  
Ville Modène
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Émilie-Romagne
Direction
Président Commandandant de Brigade Giuseppenicola Tota
Chiffres clés
Étudiants 600/700 élèves

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Accademia militare di Modena

L'Académie militaire de Modène (en italien : Accademia militare di Modena) est une université militaire italienne située à Modène ouverte aux garçons et filles dont la finalité est la sélection et la formation initiale d'élèves officiers de l'Armée Italienne et de l' Arme des Carabiniers[1]. Le programme d'études dure au moins deux ans ; après validation, le stagiaire peut soit continuer à étudier pendant 3 ans à l'École d'application de Turin ou à la Scuola ufficiali carabinieri à Rome.

Son siège est situé au Palais ducal, piazza Roma, au centre historique de Modène. L'académie est active depuis le 2 novembre 1815.

Historique[modifier | modifier le code]

L'Académie à Turin[modifier | modifier le code]

L'Académie a été fondée à Turin, qui faisait alors partie du Duché de Savoie.

En 1669, duc Charles Emmanuel II a imaginé la création d'une Académie dans le but de former des chefs militaires compétents et fidèles à la maison de Savoie. Après sa mort, la duchesse Marie Jeanne Baptiste de Savoie, la régente de l'État, a ouvert l' Académie Royale le [2].

La conception et la construction de l'Académie royale de Turin ont été confiées à l'architecte de la cour Amedeo di Castellamonte ; l'édifice a logé l'Académie jusqu'en 1943, quand les bombardements aériens de la Seconde Guerre mondiale ont complètement détruit l'immeuble dont une partie de la colonnade a été rassemblée et transportée à Modène en 1960 puis installée dans la cour du Palais Ducal, qui fut alors renommée « Parvis de l'École militaire de Turin. »

L'Académie à Modène[modifier | modifier le code]

Le déplacement à Modène de cette Académie est motivée par la présence en ces lieux de l' « Académie et Conférence d'Architecture militaire » fondée en 1756 par le duc François III d'Este.

En 1798, Napoléon Bonaparte élargit le programme de l'Académie afin d'y inclure une école militaire d'ingénieurs et l'école d'artillerie où furent formés tous les officiers de l'armée d'Italie jusqu'en 1814.

Après la restauration, le duc François IV de Habsbourg-Este crée l'Académie militaire de la noblesse[3] qui a été par la suite ouverte aussi aux jeunes sans titre de noblesse.

En 1859, sur l'initiative du général Manfredo Fanti, une école militaire centrale est fondée, qui en 1860, à la veille de la proclamation du Royaume d'Italie (1861), est devenue l'école militaire d'Infanterie.

Quelques années plus tard, des écoles ont été ajoutés et recombinées : l'Infanterie militaire et cavalerie (1865) et dans les années 1900, l'Académie militaire de l'artillerie et des ingénieurs issue de l'école originale de Napoléon. En 1923, les deux écoles ont été réorganisés en Académie militaire de l'infanterie et cavalerie de Modène et Académie militaire de l'artillerie et des ingénieurs de Turin, recevant le titre d' Académies royales en 1928.

Depuis 1937, l'Académie militaire de Modène, dispense également des cours pour la formation des officiers des carabiniers[4]. De 1933 à 1936 Elle a hébergé aussi les 37e et 38e escadrons de la Garde royale.

En 1943, les deux institutions ont été suspendues et ont repris leur fonction, en mai 1944, à la caserne de Pico Lecce comme Commando spécial de l'Académie militaire royale. Après la fin de la guerre et la chute de la monarchie, l'Académie militaire de Modène est unifiée (1947).

Parmi les plus illustres anciens élèves de l'Académie figurent 31 ministres, 6 ministres et 33 sénateurs.

Pour commémorer la Fondation de l'Académie militaire de Modène, la Poste italienne a émis en 1999 un timbre mettant en vedette l'Académie.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Viviana Arrigoni, Italy: A Complete Guide to 1,000 Towns and Cities and Their Landmarks, Touring Club Italiano,‎ 1999 (ISBN 88-365-1522-3, 9788836515226)
  2. Par conséquent, L'Académie est première institution militaire de ce type dans le monde, en effet elle précède l'Académie militaire d'artillerie de Saint-Pétersbourg (1717), la Académie royale militaire de Woolwich (1741), l' Ecole Militaire à Paris (1750) et l'Académie militaire de West Point (1802).
  3. (en) Anthony L. Cardoza, Aristocrats in Bourgeois Italy: The Piedmontese Nobility, 1861-1930, Cambridge University Press,‎ 2002 (ISBN 0-521-52229-3)
  4. (en) John M. Andrade, World Police and Paramilitary Forces, Stockton Press,‎ 1985 (ISBN 9780943818146)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :