Abid al-Bukhari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’Abid al-Bukhari (arabe : عبيد البخاري) connue sous le nom de la garde noire, était une armée, ou guiche, formée par le sultan alaouite Moulay Ismail. Elle était composée d'esclaves noirs, ou selon d'autres sources[Lesquelles ?] de Bambaras qui venaient d'embrasser l'Islam[réf. nécessaire]. Ils tirent leur nom du livre de hadiths de Mouhammad al-Bukhârî sur lequel ils prêtaient serment d'allégeance au sultan[réf. nécessaire]. Composée de 150 000 soldats, la Garde noire marocaine est la plus puissante armée africaine de l’époque. Après la mort du sultan, l'armée se rebelle, créant ainsi une guerre civile.

Voir aussi[modifier | modifier le code]