Abbaye des Saints-Pierre-et-Paul de Termonde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Abbaye des Saints-Pierre-et-Paul
Abbatia SS. Petri et Pauli, Tenermundae
Abbatia SS. Petri et Pauli, Tenermundae

Ordre bénédictin
Abbaye mère Affligem
Fondation 1837
Diocèse Gand
Fondateur Dom Veremundus D'Haens
Style(s) dominant(s) Renaissance flamande ponctuée d'architecture gothique
Site web http://www.abdijdendermonde.be/
Localisation
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Province Drapeau de la province de Flandre-Orientale Province de Flandre-Orientale
Commune Termonde
Coordonnées 51° 01′ 32″ nord, 4° 06′ 07″ est

Géolocalisation sur la carte : Flandre-Orientale

(Voir situation sur carte : Flandre-Orientale)
Abbaye des Saints-Pierre-et-Paul

Géolocalisation sur la carte : Belgique

(Voir situation sur carte : Belgique)
Abbaye des Saints-Pierre-et-Paul

L'abbaye des Saints-Pierre-et-Paul de Termonde est une abbaye toujours vivante située à Termonde, en Belgique, dans la province de Flandre-Orientale. Elle fut fondée en 1837 par Dom Veremundus D'Haens, moine bénédictin natif du lieu.

Histoire[modifier | modifier le code]

À sa fondation en 1837, l'abbaye s'est d'abord installée dans l'ancien couvent des Capucins de Termonde. À partir de 1886, des constructions nouvelles ont vu le jour, gravement endommagées en 1914, à l'exception de la riche bibliothèque néo-gothique.

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Après l'armistice de 1918, l'abbaye est relevée immédiatement. Son style illustre le style typique de la Renaissance flamande tout en se référant parfois au gothique. L'ensemble de l'abbaye est centré sur une cour intérieure et veillé par une église décorée de fresques de l'Alostois Fritz Kiekens et d'un beau mobilier dont le maître-autel avec retable en albâtre et d'un chemin de croix d'Aloïs de Beule. L'abbaye possède une série de primitifs italiens, une toile de Giovanni David et d'autres de l'école flamande : Marcel Gillis, Samuel de Vriendt, Albert Servaes, ...

L'abbaye conserve un album daté 1658, remarquablement dessiné par Augustin Van Opstal, qui fut prieur, à la tête du prieuré des Frasnes, plus connu aujourd'hui sous le nom de chapelle Notre-Dame du Roux[1].

Dans la bibliotheque se trouve le fameux Codex Villarensis de Hildegarde de Bingen.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Émile Poumon, Abbayes de Belgique, Office de Publicité, S. A., Éditeurs, Bruxelles, 1954, p. 81.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Joseph Delmelle, Abbayes et béguinages de Belgique, Rossel Édition, Bruxelles, 1973, pp. 33 et 34 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Articles connexes[modifier | modifier le code]