Abattage minier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mineurs à la rivelaine.

L'opération d'abattage (ou d'abatage) dans une mine consiste à détacher la roche à extraire du massif et à la réduire en éléments plus petits pour la manutentionner et la transporter.

Le terme dépilage s'applique lorsque l'abattage est pratiqué sur les piliers qui soutiennent le toit de la mine. Cette méthode se pratique en fin d'exploitation car elle provoque l’effondrement de la mine.

Abattage à la main[modifier | modifier le code]

Historiquement l'abattage était fait avec des outils à main, la rivelaine (pic à deux pointes à manche long et plat), le pic léger (pic à veine, pic lourd et pic d'avaleresse) ou encore le pied de biche. Le but du travail à la pointerolle est d'éclater le charbon pour l'extraire. Le mineur frappe avec une massette (de 1 à 3 kg) sur la pointerolle appuyée contre la roche.

Abattage par outils individuels[modifier | modifier le code]

Mineur au marteau-piqueur.

Ces outils ont été remplacés par le marteau-piqueur, instrument de frappe à mouvement alternatif et dont l'outil est une aiguille.

Abattage mécanique[modifier | modifier le code]

Une haveuse en action.

Les premières haveuses ont été mises en service aux États-Unis et en Angleterre au XIXe siècle, il s'agissait

  • des haveuses à pic
  • des haveuses à disque.
  • des haveuses à barre,
  • des haveuses à chaîne dans les années 1930.

Des rabots ont été mis en service dans les années 1940 en Allemagne. La technologie a ensuite évolué vers

  • les haveuses-chargeuses à tambour
  • les haveuses intégrales
  • les mineurs en continu

Abattage à l'explosif[modifier | modifier le code]