Aérotrain I80 250

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aérotrain I80 250
Description de cette image, également commentée ci-après
Aérotrain I80 250.
Identification
Exploitant(s) Aérotrain / Jean Bertin
Désignation Aérotrain Interurbain 80 places
Surnom L'« Orléans »
Type aérotrain
Motorisation 2 turbopropulseurs Turmo IIIC3
Composition prototype / Duralium
Construction SECAN / UTA
Transformation Aérotrain I80 HV
Mise en service mi-1969
Effectif 1
Caractéristiques techniques
Roulement sustentation par coussin d'air
Entrainement hélice carénée réversible
Voie monorail 3,40 m
ligne d'essai
Ruan-Saran
Alimentation kérosène
Moteurs de traction 2 turbopropulseurs Turmo IIIC3
Masse en service 30 t
Longueur 24 m
Largeur 3,40 m
Vitesse maximale 300 km/h
Géolocalisation
Navigateur
Notice

Le I80-250 est un modèle d'Aérotrain interurbain sur coussin d'air et propulsion par une hélice carénée à pas réversible (entrainée par deux turbines à gaz), se déplaçant sur un rail en « T » inversé, construit par la société SECAN puis UTA au Bourget (France).

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La sustentation par coussin d'air est assurée par une turbine à gaz Turbomeca Astazou de 500 ch. Le train est propulsé par une hélice carénée entraînée par deux turbopropulseurs Turmo IIIC3 (1 300 ch unitaire)[1].

Présenté au Bourget en , le I80-250 atteindra la vitesse de 250 km/h le sur une ligne longue de 9 km[1].

Son hélice sera ensuite remplacée par un réacteur (Aérotrain I80 HV)[2].

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]