Coussin d'air

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les techniques, les sciences appliquées ou la technologie
Cet article est une ébauche concernant les techniques, les sciences appliquées ou la technologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
L'introduction de cet article est soit absente, soit non conforme aux conventions de Wikipédia (juillet 2016).

Ces motifs sont peut-être précisés sur la page de discussion. — Découvrez comment faire pour en améliorer la rédaction.

Coussin d'air aérostatique[modifier | modifier le code]

1. Hélices propulsives
2. Air
3. Compresseur
4. Jupe souple

Le coussin d'air est une technique de sustentation utilisée dans les domaines du transport et de la manutention pour maintenir en sustentation des véhicules ou des charges sans contact avec le sol (ou une autre surface suffisamment plane, comme l'eau ou la glace) au moyen d'une couche d'air sous pression.

Cette couche d'air est confinée sous le plancher du véhicule et en périphérie par des jupes souples ou rigides.

Dans le schéma ci-joint, il faut comprendre qu'il n'y a aucune liaison mécanique entre le compresseur et l'hélice. Les deux fonctions (portance aérostatique et propulsion) sont le plus souvent assurées par des moteurs séparés.

Cette technique fut découverte et brevetée par l'ingénieur Louis Duthion en 1961[1].

Coussin d'air aérodynamique[modifier | modifier le code]

Dans ce cas le coussin d'air est établi entre le « sol » (terre, mer, neige, sable) et une surface fixe. C'est la vitesse qui établit une surpression positive entre l'aile et le sol.

Voir avions à effet de sol.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]