Aéroport international El Alto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aéroport international El Alto
Aeropuerto Internacional El Alto
Image illustrative de l’article Aéroport international El Alto
Localisation
Pays Drapeau de la Bolivie Bolivie
Ville La Paz
Coordonnées 16° 30′ 48″ sud, 68° 11′ 32″ ouest
Altitude 4 061 m (13 325 ft)
Géolocalisation sur la carte : Bolivie
(Voir situation sur carte : Bolivie)
LPB
LPB
Pistes
Direction Longueur Surface
10/28 4 000 m (13 123 ft) béton
10L/28R 2 050 m (6 726 ft) herbe
Informations aéronautiques
Code AITA LPB
Code OACI SLLP
Type d'aéroport public / militaire
Gestionnaire abertis airports

L'aéroport international El Alto (code AITA : LPB • code OACI : SLLP) est un aéroport domestique et international desservant la ville de La Paz, capitale du département de La Paz, celui-ci étant situé à l'ouest de la Bolivie.

C'est un des aéroports dont l'altitude est la plus élevée au monde[1].

Situation[modifier | modifier le code]

L'aéroport se trouve sur la commune de El Alto.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le nouveau terminal comprend plusieurs magasins qui offrent des produits artisanaux boliviens traditionnels, des librairies, ainsi que des restaurants, cafés[2].

L'aéroport a deux pistes, une piste en béton "10R/28L" et une piste parallèle "10L/28R".

El Alto est le plus haut aéroport international du monde, car il est situé à 4 061 mètres au-dessus du niveau de la mer. En raison de la haute altitude de l'aéroport, la majorité de la largeur du fuselage des avions commerciaux ne peut pas être utilisée à L'aéroport, et en conséquence, une grande partie des vols internationaux à destination et en provenance de la Bolivie opèrent dans l'Aéroport international Viru Viru à Santa Cruz qui se trouve à une altitude beaucoup plus basse permettant l'accès des plus gros avions et une plus grande capacité de passagers.

Essais en vol[modifier | modifier le code]

Étant l'aéroport international le plus élevé au monde, El Alto offre des caractéristiques uniques dont les compagnies aéronautiques comme Airbus et Boeing profitent pour effectuer des essais en vol à haute altitude afin de certifier leurs avions notamment l'Airbus A350-900XWB moderne et le Boeing 787 ont été testés pour le décollage et l'atterrissage à haute altitude[3],[4].

Compagnies et destinations[modifier | modifier le code]

CompagniesDestinations
Drapeau de la Bolivie Amaszonas Cobija [5], Iquique (Diego Aracena), Rurrenabaque, Viru Viru, Uyuni

En saison : Cuzco[6]

Drapeau de la Colombie AviancaBogota-El Dorado, Washington-Dulles
Drapeau de l'Équateur Avianca Ecuador Guayaquil-J. J.-Olmedo, Lima-J. Chávez
Drapeau de la Bolivie Boliviana de Aviación Cobija, Cochabamba-J. Wilstermann, Potosí-C. N.-Rojas, Viru Viru, Sucre-Alcantarí, Tarija, Trinidad (Bolivie), Uyuni
Drapeau de la Bolivie EcoJet Cobija, Cochabamba-J. Wilstermann, Guayaramerín, Riberalta, Trinidad (Bolivie)
Drapeau du Chili LATAM Chile Santiago du Chili-A.-M.-Benítez
Drapeau du Pérou LATAM Perú Cuzco, Lima-J. Chávez

Édité le 12/02/2020


Vue aérienne de l'aéroport
Vue aérienne de l'aéroport et de la ville de La Paz

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Akanksha Gupta, « The top 10 highest altitude airports in the world », sur airport-technology.com, (consulté le 10 novembre 2017)
  2. « Nueva terminal aérea de El Alto opera desde ayer - La Razón », sur www.la-razon.com (consulté le 27 mars 2019)
  3. (en) « A350 XWB in Bolivia for high altitude testing », sur Airbus, (consulté le 27 mars 2019)
  4. (en) « In Focus », sur Boeing, Frontiers, (consulté le 27 mars 2019)
  5. Jim Liu, « Amaszonas domestique network addition in mars 2020 », sur Routesonline (consulté le 6 février 2020)
  6. « Archived copy » [archive du ] (consulté le 16 décembre 2018)

Lien externe[modifier | modifier le code]