8e armée (Empire de Russie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir 8e armée.

8e armée russe
Création 1914
Dissolution 1918
Pays Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Branche Armée de Terre
Type Armée
Guerres Première Guerre mondiale
Batailles 1914 - bataille de Lemberg
1914 - bataille des Carpates
1915 - Grande Retraite
1915 - bataille de Rivne (de)
1916 - Offensive Broussilov
1917 - Offensive Kerenski
Commandant historique Alexeï Broussilov

La huitième armée est une grande unité de l'armée impériale russe engagée sur le front de l'Est pendant la Première Guerre mondiale. Elle participe à plusieurs batailles contre les armées impériales austro-hongroise et allemande avec des chefs de valeur comme Alexeï Broussilov et Lavr Kornilov. Elle est dissoute en mars 1918.

Historique[modifier | modifier le code]

Cavalerie russe dans les Carpates, v. 1915
Le général Broussilov attendant à la gare l'arrivée de l'empereur Nicolas II après la prise de Przemyśl, avril 1915

La 8e armée est créée en juillet 1914 sous le commandement d'Alexeï Broussilov. Elle fait partie du front du Sud-Ouest qui est commandé par le général Nikolaï Ivanov. Elle participe à l'offensive victorieuse contre les Austro-Hongrois à la bataille de Lemberg (Lviv) et à la conquête de la Galicie orientale en juillet-, puis aux durs combats d'hiver de la bataille des Carpates (-).

Pendant l'été 1915, elle doit reculer devant les Austro-Hongrois lors de la Grande Retraite mais arrête leur avance et contre-attaque avec succès lors de la bataille de Rivne (de) (-). Le front se stabilise alors sur le Styr.

En , Broussilov reçoit le commandement du front du Sud-Ouest et transmet celui de la 8e armée à un de ses subordonnés, le général cosaque Alexeï Kaledine. La 8e armée participe à l'offensive Broussilov (-).

En , le commandement passe à Lavr Kornilov qui était, lui aussi, un chef d'unité de la 8e armée. En , Kornilov reçoit du gouvernement provisoire le commandement du front du Sud-Ouest et dirige l'offensive Kerenski, lancée en Galicie : la 8e armée participe à ce qui est la dernière offensive de l'armée russe pendant cette guerre.

Pendant l'hiver 1917-1918, sur le front roumain, la discipline de l'armée se désagrège, minée par les mutineries et les soviets de soldats. Le général Anatoli Gekker est le dernier chef de la 8e armée entre et  ; elle disparaît après le traité de Brest-Litovsk qui met fin à la guerre sur le front russe.

Commandants[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]